• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

De Pompidou à Macron, les 6 fois où le Président de la République s'est rendu dans le Valenciennois

Tous se sont rendus au moins une fois dans le Valenciennois. / © AFP
Tous se sont rendus au moins une fois dans le Valenciennois. / © AFP

Alors qu'Emmanuel Macron est actuellement en visite sur le site de Toyota à Onnaing, nous avons recensé 6 fois où le Président de la République s'est rendu dans le Valenciennois. Petit tour d'histoire. 

Par Jeanne Blanquart

Un Président à Valenciennes, du jamais vu ? Pas vraiment. Depuis 1972, 5 Présidents de la République se sont rendus dans le secteur. 


  • 1972 : Pompidou inaugure l'autoroute Paris-Bruxelles


Le 18 décembre 1972, George Pompidou se rend à Valenciennes pour inaugurer l'autoroute Paris-Bruxelles. Le Président se place alors sur le balcon de l'hôtel de ville pour y faire un discours et aborder plusieurs thématiques. "Merci à vous tous et à vous toutes pour l'accueil que vous me faites aujourd'hui, qui témoigne de votre confiance dans la République et dans l'avenir de notre pays", entamait alors Pompidou.

"Dans ce département dont nous n'oublions pas qu'il est le département natal du général de Gaulle, nous sommes décidés à poursuivre son oeuvre, à l'adapter au fur et à mesure aux nécessités du moment et à faire ce qu'il faut pour que la France soit grande. [...] Vive Valenciennes, mes amis ! Vive le Nord !"

 

  • 2003 : Chirac et le retour de la "fracture sociale"


C'était alors un thème oublié, mis de côté : celui de la fracture sociale. Le 21 octobre 2003, pour la première fois depuis le déplacement de Pompidou, Jacques Chirac retourne à Valenciennes pour aborder ce thème. A côté de Jean-Louis Borloo, Chirac se rend au contact des Valenciennois, avant de prononcer un discours.

"Cette fracture sociale menace de s'élargir en une fracture urbaine, ethnique, et parfois même religieuse", déclarait alors le Président de la République. 

20 heures le journal : [émission du 21 Octobre 2003]


  • 2008 : Sarkozy sur le "Contrat de transition professionnelle"


En 2008, Nicolas Sarakozy se rend à Valenciennes pour préciser les contours du "contrat de transition professionnelle", alors instauré dans certains bassins d'emplois.

Lancé en 2006, le dispositif assurait un revenu de remplacement à 80% aux personnes victimes de licenciement économique. En 2008, Sarkozy voulait l'étendre aux "bassins d'emploi les plus touchés par des difficultés économiques". Dont le Valenciennois. 

Archive. / © AFP
Archive. / © AFP


2012 : Sarkozy récupère le soutien de Borloo


2012, campagne présidentielle. Nicolas Sarkozy se représente en vue d'un deuxième mandat. Et pour cela il a besoin d'appuis. Le 8 avril 2012, il se rend à Valenciennes pour récupérer le soutien de Jean-Louis Borloo qui appellera à voter pour lui. 



L'occasion aussi pour le candidat en campagne d'aborder les thématiques de la rénovation urbaine et la réinsertion, à 30 jours du premier tour de l'élection. 



2013 : Hollande fait un pas de côté et se rend à Denain 


Le 3 septembre 2013, pour la rentrée scolaire, François Hollande se rend dans une école primaire de Denain, près de Valenciennes. Objectif : parler de la semaine de 4,5 jours, mis en place dans la commune. 


A l'occasion d'un bain de foule, François Hollande aborde également la question de l'intervention militaire en Syrie, suite à l'interpellation d'un Valenciennois. 

François Hollande à Denain. / © AFP
François Hollande à Denain. / © AFP


  • 2018 : Macron vient soutenir l'annonce d'investissement de Toyota


Ce lundi 22 janvier, Emmanuel Macron vient visiter l'usine Toyota d'Onnaing, alors que le groupe annonce un investissement de 300 millions d'euros, notamment sur le site valenciennois. 

"Si Toyota décide d'investir 300 millions et créer 700 CDI ici, c'est parce que vous êtes bons", déclare le Président de la République. Emmanuel Macron s'était déjà rendu dans le Valenciennois en tant que ministre de l'Économie, pour parler de Vallourec

Toyota Onnaing : pourquoi l'usine nordiste a été choisie pour un investissement de taille


Sur le même sujet

Le saxophoniste Arnold Pol joue Jubel

Les + Lus