Le VAFC bientôt racheté par Patrick Partouche ?

Eddy Zdziech, le président de Valenciennes, est-il prêt à passer la main ? 
Patrick Partouche, actuel actionnaire minoritaire du VAFC
Patrick Partouche, actuel actionnaire minoritaire du VAFC © MAXPPP
Patrick Partouche, futur président propriétaire du VAFC ? L'hypothèse n'est pas farfelue. Elle prend même du corps depuis quelques jours autour du club de Ligue 2. Le président du groupe de Casinos Partouche a accéléré  sa communication pour faire connaître son souhait : racheter le club valenciennois. « Le président Zdziech déclare que je ne suis pas intéressé par le rachat du VAFC. Personne ne peut acheter quelque chose qui n’est pas vendre… Je persiste et signe : Je suis intéressé par le rachat du VAFC », écrivait-il sur Twitter en fin de semaine dernière. 
 
Partouche au VAFC, c'est une longue histoire même si Isidore Partouche a été longtemps actionnaire du LOSC, avant de revendre ses parts à Gérard Lopez. Le casino de Saint-Amand-les-Eaux n'est pas loin : "Je suis de Valenciennes, j’ai étudié au lycée Wallon. Valenciennes, c’est ma région", disait Patrick Partouche en juin 2017. 
 
A l'époque, il était devenu actionnaire minoritaire du club valenciennois en injectant 1,5 million d'euros. Un bol d'air qui avait fait du bien au club. Avec un objectif non dissimulé déjà à l'époque : racheter assez vite le VAFC. Mais Eddy Zdziech, en poste depuis 2014, n'était pas vendeur. 

Les choses semblent avoir un peu changé. Au lendemain du tweet de Patrick Partouche rappelant son état d'esprit, le président valenciennois s'est montré plus ouvert : "On va se réunir. On va parler. On va discuter... Mais c'est très intéressant. Il y a des choses très sympathiques qui se passent autour du VAFC, c'est une bonne nouvelle", disait-il à Bein sports. 
 
Confirmation ce lundi avec cette fois un communiqué officiel publié sur le site du club : "Notre objectif prioritaire, qui était de sauver le club, est chose faite depuis juin 2018. Aujourd’hui, si un projet peut permettre au VAFC de retrouver la Ligue 1 à très grande vitesse, c’est bien évidemment une excellente nouvelle pour le club..."
 
Eddy Zdziech va-t-il quitter la présidence du club nordiste ? A quelle échéance ? A quel prix ? Le président valenciennois est très critiqué depuis le début de saison par de nombreux supporters. Il est aussi en rupture avec les élus : « Quand on aime son club, il faut savoir le céder tant qu’il en est encore temps », avait lâché Laurent Degalaix, maire de Valenciennes en conseil municipal il y a un an. 

Après sept journées de championnat, les Valenciennois occupent la 12ème place du classement de Ligue 2.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vafc football sport