VAFC : la DNCG impose de nouveau un encadrement de la masse salariale et des indemnités de transferts

La Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG) a validé mardi le budget du VAFC pour la prochaine saison, moyennant un encadrement de la masse salariale et des indemnités de transferts.
Malgré ses finances fragiles, Valenciennes a obtenu mardi la validation de ses comptes et de son budget pour la prochaine saison de Ligue 2. La DNCG a toutefois imposé des garde-fous avec un encadrement de la masse salariale et des indemnités de transferts. Ce qui était déjà le cas cette saison.
 
Selon notre confrère François Launay de 20 Minutes, le VAFC a présenté au "gendarme financier" un budget à la baisse par rapport à la saison écoulée, avec lequel il faudra donc composer pour le prochain mercato.
 
Le club va pourtant devoir recomposer cet été une grande partie de son effectif puisque les contrats de 14 joueurs expirent à la fin du mois de juin (Julan, Niakaté, Robail, Ciss, Raspentino, Nestor, Roudet, Ramaré, Vincensini, Cabral, Massouema, Xavier, Ribeiro Costa, Ntim), ainsi que celui de l'entraîneur Reginald Ray.

Seuls cinq titulaires de la saison écoulé restent encore sous contrat avec le VAFC : le gardien Damien Perquis (2021), les défenseurs Laurent Dos Santos (2020) et Frédéric Bong (2021), ainsi que les milieux Tony Mauricio (2020) et Julien Masson (2021). Mais certains vont être vendus d'ici la reprise pour remplir les caisses du club, probablement Mauricio qui constitue l'une des plus fortes valeurs marchandes. 

Valenciennes va devoir, dans ce contexte délicat, trouver un nouveau coach. Les noms d'Olivier Guégan et Patrice Garande circulent.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vafc football sport