• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Le VAFC s'incline contre Béziers sur un record de buts en Ligue 2

Soirée cauchemardesque pour l'entraîneur valenciennois Reginald Ray. / © MaxPPP
Soirée cauchemardesque pour l'entraîneur valenciennois Reginald Ray. / © MaxPPP

Valenciennes s'est incliné 5-6 vendredi soir au Stade du Hainaut contre Béziers lors de la 33e journée de Ligue 2.

Par YF

Depuis l'instauration de la poule unique de Ligue 2 en 1993, jamais deux équipes n'avaient inscrit autant de buts dans une seule et même rencontre. Vendredi soir au Stade du Hainaut, Valenciennes a marqué 5 fois, Béziers 6, effaçant des tablettes le précédent record établi par Troyes et Châteauroux en décembre 2004 (5-5).

Reginald Ray, le coach hennuyer, se serait bien passé toutefois d'un tel record. "Le sentiment qui prédomine ? Le sentiment de honte", a-t-il déclaré en conférence de presse à l'issue du match. "Ce qu’il s’est passé ce soir est une faute professionnelle. Ça va être compliqué d’expliquer ce match. Je tiens à m’excuser auprès des supporters". Car les Valenciennois ont encaissé trois buts dans les onze dernières minutes, dont le dernier à la 90e, alors que le match semblait plié...
 
VAFC - Béziers : un record de buts !
Commentaire de Noëlle Ly.

C'est Johann Ramaré qui avait ouvert la marque pour le VAFC dès la 13e minute (1-0). Mais Béziers, avant-dernier de Ligue 2, a su immédiatement répliquer avec un doublé d'Aboubakary Kanté aux 18e (1-1) et 19e minutes (1-2). Les Héraultais avaient à peine le temps de savourer que Gaëtan Robail remettait les deux équipes à égalité (23e, 2-2). Valenciennes reprenait l'avantage dans la foulée, sur un pénalty transformé par Florian Raspentino (29e, 3-2).
 

Le maintien n'est pas encore assuré


En seconde période, Béziers est revenu au score à la 61e minute, grâce à Simon Gbegnon (3-3). Mais Julien Masson redonnait ensuite une légère avance aux Nordistes (64e, 4-3), avant que Florian Raspentino n'enfonce le clou à la 74e minute (5-3).

Alors qu'ils menaient avec deux buts d'avance à l'entame du dernier quart d'heure, les hommes de Reginald Ray ont alors explosé en vol pour laisser Béziers s'imposer dans la dernière ligne droite. C'est d'abord Robin Taillan qui réduit le score à la 79e minute (5-4), avant Aboubakary Kanté ramène le score à parité en inscrivant son 3e but de la soirée sur pénalty (5-5). Ibrahima Savane portait enfin l'estocade finale dans l'ultime minute du temps réglementaire (90e, 5-6).

Alors qu'il ne reste plus que cinq journées de championnat, Valenciennes n'a toujours assuré son maintien. Les Nordistes, 13e du classement, ne comptent que 5 points d'avance sur Sochaux, 18e, en position de barragiste.
 

Sur le même sujet

L'agriculture de l'Union européenne peut-elle être verte ?

Les + Lus