Cet article date de plus de 4 ans

Valenciennes : l'augmentation des tarifs de la mutuelle Just exaspère les sociétaires

Les sociétaires de la mutuelle Just, dont le siège est situé à Valenciennes, ont eu la mauvaise surprise de voir une forte augmentation de leur facture, ce mois-ci. Un hausse des prix importante qui pousse certains d'entre eux à rompre leur contrat. 
Le siège de la mutuelle Just est installé à Valenciennes.
Le siège de la mutuelle Just est installé à Valenciennes. © MAXPPP
Lorsqu'il a reçu sa facture de juillet, Richard Posdelnik n'en croyait pas ses yeux : la mutuelle Just' lui réclame 390€, beaucoup plus que le mois précédent. "Lorsqu'on a une mutuelle, on subit une augmentation annuelle, normalement, sur le coût de la vie", s'étonne le retraité. "Pas, en cours d'année, une augmentation de 31,45% !"

Valenciennes : l'augmentation des tarifs de la mutuelle Just exaspère les sociétaires



13 000 personnes touchées


Comme Richard, 13 000 personnes, principalement dans la région, sont touchées par ces augmentations. A Valenciennes, au siège de la mutuelle, on se retranche derrière de mauvaises estimations au moment de faire signer les contrats. "On a la mutuelle une progression très importante de nos adhérents qui, par définition, quand ils entrent dans une structure, utilisent leurs services. Ca a généré un désequilibre du contrat qu'il a fallu remettre en ordre de marche", avance Philippe Mixe, président de Just Mutuelle. 

Il y a quelques mois, Just s'était attaché les services d'une personnalité de la région, pour adhérer nombre d'adhérents. Une technique commerciale également utilisée par d'autres mutuelles. "On a eu deux ou trois exemples de mutuelles qui font des appels de prix très intéressants pour glaner un nombre de sociétaires", souligne Robert Bréhon, président UFC Que Choisir à Lille.

"Ce sont des prix très attractifs dès le départ, pendant une période de 6 mois, un an et puis au bout d'une certaine période, elles se rendent compte qu'elles ne bouclent pas leur budget", poursuit-il. 

En attendant, certains adhérents comme Richard ont déjà décidé de résilier leur contrat


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social économie