• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Valenciennes : des individus tirent trois coups de feu sur la façade d'une boite de nuit

La boite de nuit "Rêve d'Ô" est le nouvel occupant des locaux du "4th Avenue". / © Google Maps
La boite de nuit "Rêve d'Ô" est le nouvel occupant des locaux du "4th Avenue". / © Google Maps

Une enquête est en cours pour identifier les auteurs des tirs. La direction de la discothèque, située près de la gare de Valenciennes, affirme qu'il s'agit d'un acte de "vengeance", ce que les enquêteurs nuancent.

Par @F3Nord

Les rumeurs vont bon train depuis l'incident survenu dans la nuit de samedi 13 à dimanche 14 avril à la discothèque Rêve d’Ô située près de la gare à Valenciennes. Plusieurs coups de feu ont été entendus par les habitants lors de cette soirée, et la direction du club a tenu à relater sa version des faits.

Il était autour de 1h30 du matin quand les portiers de la boite de nuit "refusent l'accès à des individus qui, en guise de revanche, n’ont rien trouvé de plus intelligent qu’une vengeance envers le club", relate-t-elle dans une publication Facebook repérée par La Voix du Nord.
 

Rêve d'Ô

⚠️⚠️⚠️❌❌ INFO ❌❌⚠️⚠️⚠️ Ce samedi 13 avril un événement un peu particulier s'est passé aux abords de votre Rêve d'Ô. En effet , pour taire toute mauvaise rumeur , nous allons brièvement vous...


Ces individus auraient, d'après la discothèque, tiré trois coups de feu sur la façade du club en représailles. Heureusement, aucun blessé n'est à déplorer, les lieux ont été entièrement évacués par mesure de sécurité.

Une enquête a été ouverte par le commissariat de police de Valenciennes qui confirme la présence d'impacts de balles. Les enquêteurs nuancent toutefois les affirmations du club, précisant que rien ne prouve, pour l'heure, que les individus qui se sont vus refuser l'entrée sont à l'origine des faits.

"Merci à la police de leur intervention, l’affaire sera éclaircie très rapidement grâce aux enquêteurs", espère la discothèque. Aucun suspect n'a encore été interpellé, mais des témoins doivent être interrogés dans les jours à venir pour faire toute la lumière sur cette affaire.

 

Sur le même sujet

Retour sur le 18 mai et l'au revoir d'Anne-Sophie Roquette au LOSC

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer