Valenciennes : installation d'une “alarme de rue”

A Valenciennes, un dispositif singulier va être mis en place : une alarme de rue. En fait, grâce à un bouton d'alerte placé dans le centre ville, les passants pourront appeler la police municipale directement, sans passer par leur téléphone, pour prévenir d'une agression ou d'un problème. 

Par France 3 NPDC

11heures du matin en plein coeur de Valenciennes. La rue de la vieille Poissinerie est alors l'un des lieux les plus fréquentés de la ville. un trafic dû au tramway. La majorité des voyageurs passe par ici. C'est donc là que sera installé ce dispositif d'alerte innovant.

De quoi satisfaire et rassurer cette utilisatrice du tramway qui s'est fait agressée une fois. "Maltraitée" dans le wagon, elle avait ensuite été poursuivie dans la rue et donc aurait aimé pouvoir appuyer sur ce bouton.
Valenciennes : le bouton d'alerte de rue

Le bouton d'alerte se trouvera sur l'une des bornes d'achat de tickets. Le principe est simple, dès que quelqu'un appuira dessus, une alarme se déclenchera au poste de surveillance de la police municipale.

"On veut rajouter de la réactivité". Lorsque le bouton sera activé "la caméra se focalisera sur la personne", l'alarme se déclenchera et des équipes de police dans le centre-ville se déplaceront sur place, explique Stéphane Latawiec directeur de la police municipale de Valenciennes.

Son installation officielle aura lieu ce jeudi. Le bouton d'alerte se veut un des éléments de lutte contre l'insécurité même si la délinquance est en baisse dans le centre ville.

" Moi commerçant, je me sens pas en insécurité mais je conçois qu'il y ait des jeunes filles, des grands mères qui ne soient pas complètement à leur aise de passer devant des jeunes qui se disputent, qui se bagarrent, quelques fois pour s'amuser, mais ça crée un climat d'insécurité. Donc le petit bouton c'est bien" nous raconte Régis Delgrange.

Ce système expérimental, dans un premier temps, est plutôt bien accepté. C'est à la longue, que sera jugée son utilité.  D'autant que, déclencher l'alarme risque d'être un jeu pour certains.


Sur le même sujet

Kamini revit la Belle Epoque à Mers-les-Bains

Les + Lus