• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Valenciennes : une opération dressing party, pour échanger des vêtements contre des bons d'achat

Une fois triés, les vêtements récupérés seront soit vendus dans les magasins à bas prix de l'entreprise, soit recyclés en chiffon ou en isolant pour maison ou alors exportés. / © f3nord
Une fois triés, les vêtements récupérés seront soit vendus dans les magasins à bas prix de l'entreprise, soit recyclés en chiffon ou en isolant pour maison ou alors exportés. / © f3nord

Chaque année, une opération dressing party est organisée dans le centre commercial Kelpierre de Valenciennes. En ramenant 5 kilos de vêtements, les familles se voient remettre 15 euros de bon d'achat.

Par f3nord

Les 26 et 27 août, les Valenciennois ont défilé au centre commercial du centre ville les bras chargés de sacs de vêtements à l'occasion du dressing party. Cette opération, qui a lieu tous les ans, a pour principe d'échanger du linge contre un chèque cadeau.

En amenant 5 kilos de vêtements, les familles ont pu obtenir 15 euros de bon d'achat, à dépenser dans le centre commercial. "Je trouve ça bien, ça devrait être plus régulier parce qu'on a toujours du linge à rendre" explique une dame qui a participé à l'opération. 
dressing party

"Un succès fou grâce au bouche à oreille"

Anne-Catherine Tournon, la directrice du Centre commercial Kelpierre indique que le dressing party connaît "un succès fou d'années en années notamment grâce au bouche à oreille. Ça permet également de fidéliser une certaine clientèle qui se retrouve tous les ans au même endroit pour ramener leurs vêtements".

2,5 tonnes de vêtements récoltés l'an dernier

Une fois récoltés, les vêtements sont récupérés et recyclés par l'entreprise d'insertion Le relais à St Hilaire lez Cambrai. "L'année dernière, on a reçu environ 2 tonnes et demi de vêtements, ce qui représente 600 à 700 sacs" explique Patrice Bouchard, le responsable de la collecte.

Une fois triés, ils seront soit vendus dans les magasins à bas prix de l'entreprise, soit recyclés en chiffon ou en isolant pour maison ou alors exportés.

Sur le même sujet

Les agriculteurs de l'Aisne font les comptes après les intempéries du 5 juin

Les + Lus