Des jeunes de Roubaix questionnent la crise de l'hôpital public

Au début de l'automne, la maternité de Tourcoing a fermé, provoquant la mobilisation du personnel et d'habitants de la métropole lilloise. Un signe parmi d'autres de la crise profonde que l'hôpital public traverse. Découvrez le 2e reportage de la série "Révoltes", par les "Haut-Parleurs".

© Romane Morel et Sarah Fawaz / Les Haut-Parleurs
La maternité de Tourcoing, qui comptait sept gynécologues-obstétriciens, n'en a plus que trois pour gérer les 1 700 naissances annuelles. Le service a dû fermer lorsque deux d'entre eux se sont mis en arrêt-maladie. 50 % des naissances ont été transférées à l'hôpital le plus proche, à Roubaix, alors que la maternité y était déjà en diffculté.

Dans la métropole lilloise, le constat est le même que partout ailleurs en France : on manque de lits, on manque de personnels, on manque de moyens. A Lille, Roubaix et Tourcoing, les personnels hospitaliers descendent dans la rue pour lancer un appel à l'aide, avec les mêmes revendications depuis des années. 

Une crise si profonde qu'elle pourrait bien, si rien ne change, avoir raison de nos chers hôpitaux...

Un reportage de Sarah Fawaz et Romane Morel, des Haut-Parleurs de la Conditon Publique à Roubaix 
Des jeunes de Roubaix questionnent la crise de l'hôpital public ©Les Haut-Parleurs / FabLabChannel

 Pourquoi le personnel hospitalier commence à se mettre en arrêt, voire à démissionner ? 

Je me sens en conflit de valeurs quand je cherche une place pour un patient [...] qui nécéssite une hospitalisation alors que d'autres patients dans le service nécessitent ma présence.

Dr Abir Chahine, médecin du travail du personnel soignant du CHU de Lille
  

Crédits : 

Écriture et réalisation : Sarah Fawaz et Romane Morel 
Rédaction en chef : Martin Delacoux
Animation et formation : Flora Beillouin
Aide au tournage : Louezna Khenouchi
Remerciements : Frédéric De Rycker - Abir Chahine - Anaïs Huguet-Bouillet, Imane Echaabi, Christian Erb
Musique : I Don't Wanna Wait (Instrumental Version) - spring gang"

 
 
France 3 Hauts-de-France, partenaire des Haut-Parleurs
Les "Hauts-Parleurs", c'est quoi ?

C'est un projet collaboratif de production et de formation au journalisme de la "Haut-Parleurs Académie", qui parie sur la jeunesse et la mixité, mené par le Labo 148 - La Condition Publique à Roubaix avec l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille et le nouveau média "Les Haut-Parleurs" — co-produit par Fablabchannel et TV5MONDE.
Ce projet est cofinancé par l'Union européenne avec le Fond européen de développement régional (FEDER). 

Les Haut-Parleurs, série "Révoltes". 10 reportages à découvrir tous les mercredis à partir du 29 janvier 2020, réalisés par des jeunes de Lille et Roubaix, de la Haut-Parleurs Académie. 

France 3 Hauts-de-France s'associe à la diffusion de ces reportages, pour leur donner toute la visibilité qu'ils méritent ! Retrouvez-les sur notre site et nos playlists Youtube et Facebook

***
Les Haut-Parleurs en ligne :
Internet : http://www.leshautparleurs.com
Facebook : https://www.facebook.com/leshautparleurs
Twitter :  https://twitter.com/HautParleurs_
Youtube : https://www.youtube.com/leshautparleurs
Les Haut-Parleurs, première chaîne web et mobile de jeunes francophones au ton libre et spontané partout dans le monde.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
les haut-parleurs santé société social manifestation économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter