VIDÉO. Saint-Souplet : la saison cycliste reprend, entre Covid-19 et canicule

Ce week-end, dans le Cambrésis, se tenait la seule course élite nationale maintenue dans les Hauts-de-France.
© FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
Le vélo, ça ne s'oublie pas, même après cinq mois d'interruption forcée de la saison professionnelle. Cette dernière a repris ce week-end, dans les Hauts-de-France, à la faveur du Grand Prix de Saint-Souplet, dans le Nord.Jamais cette course amateur n'a connu un tel engouement, puisque pour la première fois des coureurs professionnels y ont participé. Il faut dire c'est la seule course élite nationale maintenue dans les Hauts-de-France, dans un contexte mêlant le rebond des cas de Covid-19 et l'actuelle canicule (les Hauts-de-France sont en vigilance rouge)

Crainte d'une annulation

"C'est un événement annuel, et il faut que la fête continue malgré les circonstances donc c'était l'occasion de faire voir qu'on n'a pas peur du Covid et qu'il faut, en prenant toutes les mesures qu'il faut, arriver à faire un événement", explique-t-on à l'organisation. Pourtant, jusqu'à samedi soir, la crainte d'une annulation par la préfecture était réelle.
Entre Covid-19 et canicule, la saison cycliste reprend dans les Hauts-de-France ©France 3 Nord Pas-de-Calais
Mais la chaleur, plutôt supportable, n'a finalement pas dérangé les 174 coureurs alignés sur cette épreuve. "On revient du Tour de l'Occitanie, donc on a été un peu habitués à la chaleur", glisse l'un d'eux.

La course a été remportée par le Flamand Ruben Apers (Lotto-Soudal), suivi d'Arne Marit (Lotto-Soudal) et de Kevin Le Cunff (Dunkerque).
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cyclisme sport covid-19 santé société