L'ESBVA en finale de championnat de basket féminin : 6 raisons qui prouvent que la saison des Guerrières est exceptionnelle

Si comme l'an dernier les joueuses de basket de l'ESBVA sont en finale du championnat de France (la Ligue féminine) cette saison 2023-2024, est encore une fois, à bien des égards, exceptionnelle. Voici pourquoi.

À partir du 11 mai, la finale se jouera au meilleur des trois rencontres. Le premier match aura lieu le 11 mai à 20h45 à Mont-de-Marsan, le 17 mai au Palacium à Villeneuve d'Ascq. Le troisième, d'appui, sera programmé le cas échéant.

Avant cette finale de championnat de basket féminin, on vous donne 6 raisons qui prouvent que la saison des Guerrières est exceptionnelle.

Elles ont participé à la finale de l'Euroligue en Turquie

C'était il y a 3 semaines, à 3 500 kilomètres de Villeneuve d'Ascq. Les Guerrières ont participé à la phase finale de l'Euroligue réunissant - après éliminations - les quatre meilleures équipes européennes à Mersin, en Turquie.

Mieux, elles se sont qualifiées pour la finale, en battant Prague, finale où elles se sont inclinées face au Fenerbhaçe d'Istanbul, le graal en matière de basket féminin.

Elles ont terminé premières sur la saison régulière

En réalisant la meilleure saison de leur histoire, elles ont terminé premières sur la saison régulière.

Elles se sont ainsi qualifiées pour les play-off du championnat de France de Ligue féminine.

Elles visent un deuxième titre en championnat

Dimanche 5 mai 2024, aux dépens de Montpellier, les basketteuses de Villeneuve d'Ascq se sont qualifiées, par 103 points contre 67 (en match retour), pour la finale de ces play-off. Elles jouent en finale au meilleur de trois rencontres contre le Basket Landes de Mont-de-Marsan qui s'est qualifié en battant Tarbes.

Les Nordistes viseront un deuxième titre après celui de 2017, tout comme les Landaises d'ailleurs après leur victoire en championnat en 2021.

Leur coach, Rachid Meziane, a été nommé entraîneur de l'année

C'était à l'occasion du Final four à Mersin. Il avait réagi en déclarant : "C'est quand même une surprise quand je vois les grands noms face au mien. Mais ça reste une fierté et un honneur de représenter tout un club, une région, Villeneuve-d'Ascq et même la France.

Bien entendu c'est quelque chose que je dois à l'équipe et à tous ceux qui gravitent autour de moi".

Leur public est toujours au rendez-vous

Les supporters n'ont jamais fait faux bond au Palacium, salle de 2 200 places à Villeneuve d'Ascq. Durant toute la saison le taux de remplissage était de 95% et les dix derniers matchs se sont joués à guichets fermés.

Lundi 6 mai matin, 900 places avaient été vendues au Palacium pour supporter les Guerrières lors du match retour de la finale. Il en reste 700 qui seront vendues prochainement par vagues (le reste des places étant déjà réservé).

Elles brillent malgré un budget moyen

Avec 2,2 millions d'euros, le budget  du club est dans la moyenne par rapport aux autres clubs de la Ligue féminine. Mais largement en dessous de ceux des clubs contre qui elle se bat en tête du championnat, comme Lyon (6 millions d'euros) ou le Basket Landes et Bourges. 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité