Nord, Pas-de-Calais, Oise : ouverture des premiers bureaux de vote pour les élections sénatoriales

Les bureaux de vote ont ouvert à 8h30 en métropole pour les élections sénatoriales, un scrutin qui s'annonce difficile pour Emmanuel Macron et devrait renforcer la
majorité de droite.

Le Sénat est renouvelé au suffrage indirect par moitié tous les trois ans. Environ 76.000 "grands électeurs", essentiellement des élus locaux, sont convoqués pour renouveler 171 des 348 sièges de la Haute assemblée ce dimanche. Un nombre record de candidats, 1.996, sont en lice.

La République en marche (LREM) ne s'attend pas à rééditer son triomphe des élections législatives il y a trois mois, dans la foulée de l'accession d'Emmanuel Macron à l'Elysée. A majorité de droite depuis 2014, la chambre haute devrait le rester car le corps électoral, composé principalement de conseillers municipaux, est issu des dernières municipales, qui avaient été remportées par la droite.


Le Nord, le Pas-de-Calais et l'Oise votent


Cette année, les sièges sont renouvelés dans 38 départements métropolitains, ceux dont le numéro est compris entre 37 (Indre-et-Loire) et 66 (Pyrénées-Orientales), auxquels il faut ajouter les départements d'Île-de-France, y compris Paris, ainsi que quatre départements d'outre-mer (Guadeloupe, Martinique, La Réunion, Mayotte) et deux collectivités d'outre-mer (Saint-Pierre-et-Miquelon et Nouvelle Calédonie). En raison de la démission d'un sénateur, un siège est également à renouveler en Savoie.


Le scrutin est majoritaire à deux tours dans les départements qui ont un ou deux sénateurs (35 sénateurs en tout), proportionnel ailleurs (136). Le premier tour a débuté à 8h30 dans les 14 départements métropolitains faiblement peuplés, dotés d'un ou deux sénateurs. Il sera clos à 11h. Le deuxième tour se déroulera de 15h30 à 17h30. A 9h, et jusqu'à 15h, ce sera aux 24 départements plus peuplés de voter.



Dans ces départements qui élisent trois sénateurs et plus, hommes et femmes alternent sur les listes. Au total, 76.359 grands électeurs (parlementaires, maires, conseillers régionaux, généraux...) doivent se rendre aux urnes ce dimanche, la plupart du temps en préfecture, à l'occasion du seul scrutin pour lequel le vote est obligatoire en France.


L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité