Le Nord et le Pas-de-Calais placés en vigilance sécheresse jusqu'à fin juin

Il n'a pas assez plu, pendant le printemps.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © FREDERIK GILTAY / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
Les départements du Nord et du Pas-de-Calais vienent d'être placés en vigilance sécheresse, ce vendredi 29 mai, sur arrêté des deux départements. Après une année 2019 particulièrement sèche, la pluviométrie de cette hiver avait été plutôt satisfaisante, à tel point qu'en janvier, le département du Nord (particulièrement touché) était passé de l'"alerte renforcée" à la "vigilance".
 
Le mois de février avait été pluvieux, et début avril, dans un premier bilan, le préfet du Nord avait souligné que la situation s'améliorait un peu, mais que la situation restait fragile.

 

Pas de restriction, mais...


Des mesures ont finalement dû être prises, "compte-tenu des dernières données relevées sur les différents bassins versants". "La recharge hivernale a été globalement bonne et les nappes sont remontées à des niveaux satisfaisants, sauf à l’est du département", indique de son côté la préfecture du Pas-de-Calais. "Toutefois, depuis le 15 mars, les températures sont très au-dessus de la normale (+2,8 °C en avril). L’ensoleillement est très significatif par rapport aux moyennes et le déficit de pluviométrie atteint 44 %. De ce fait, l’indice d’humidité des sols superficiels est de son côté bien en dessous de la normale."
 
Pour l'heure, les citoyens, les collectivités et les professionnels sont invités à réduire leur consommation d'eau et à se montrer vigilants, mais aucune restriction n'est mise en place. "En cas d’aggravation des conditions, le préfet pourra être amené à prendre des mesures restrictives si besoin", avertit toutefois le préfet du Nord.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécheresse météo
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter