Présenté comme les "yeux et les oreilles" des forces de l'ordre, Le centre opérationnel départemental, réunit l'ensemble des services mobilisés pour assurer la sécurité de la braderie

Ouvert depuis ce vendredi et jusque la nuit de lundi à dimanche, le COD : Centre opérationnel départemental centralise tous les moyens mis en oeuvre pour que la braderie se déroule en toute sécurité alors que l'événement attend près de 2 millions et demi de visiteurs. 

" Les 2 missions principales de ce centre sont de recueillir et partager toutes les informations utiles qui sont ensuite analysées pour la prise de décision en matière de sécurité." nous explique, Richard Smith directeur de cabinet du préfet du Nord. 

Pour répondre à l'exigence d'efficacité d'un tel dispositif pas moins de 3 mille agents d'Etat ont été déployés sur le terrain. Parmi eux, près de 1700 policiers dans le périmètre et en périphérie de la braderie avec cette année une nouveauté : l'appui de 60 caméras de vidéosurveillance supplémentaires en complément du dispositif déjà installé par la ville de Lille.

durée de la vidéo : 00h00mn56s
Au coeur du dispositif de sécurité de la braderie ©FTV / Myriam Schelcher

Ce déploiement permet d'être attentif à la fois sur l'ensemble de la manifestation qui s'étend cette année sur 80 kilomètres de rues arpentées par des milliers de bradeux et d'avoir une vigilance optimisée sur l'étanchéité du périmètre à grand renfort de barrières et de plots en béton. 

Le bilan de cette première nuit d'installation des exposants fait état de quelques prises en charge de personnes sans gravité. Mais la vie continue aussi en dehors de la braderie et les moyens mis en oeuvre pour assurer la sécurité de l'ensemble de la population restent constants. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité