Braderie de Lille 2022 : Flairer la bonne affaire et éviter l'arnaque

Commissaire priseur à Lille depuis 30 ans, Patrick Deguines nous éclaire sur les bons réflexes à avoir en cas d'achat coup de coeur sur la Braderie de Lille

Il est parfois de précieux guides pour éclairer nos regards profanes sur des kilomètres d'étals.

Comment repérer la bonne affaire et le juste prix ?

Laurent Navez et Caroline Blanquart  ont suivi un commissaire priseur au petit matin.

Le regard attiré par une petite pendule anglaise, notre expert Patrick Deguines estime correct le prix de 200 euros demandé par le vendeur. " Si la vente se fait avec le sourire", précise l'antiquaire...

 - " Une armoire 18ème en chêne, aujourd'hui en salle des ventes c'est 30 euros. La même qui valait 1500 il y a 10 ans." Patrick Deguines, expert.

Plus loin c'es une console Louis XV affichée à 1200 euro qui suscite sa curiosité : " Il y a 10 - 15 ans, ça valait 2500. C'est moins à la mode. Tout le monde cherche la même chose à la braderie et les bonnes affaires sont plutôt à faire dans l'ancien parce que c'est moins recherché aujourd'hui. Une armoire 18ème en chêne, aujourd'hui en salle des ventes c'est 30 euros. La même qui valait 1500 il y a 10 ans.", constate le commissaire priseur.   

durée de la vidéo : 00h02mn01s
Flairer la bonne affaire et éviter l'arnaque. ©FTV / Caroline Blanquart

Enfin le Graal est à votre portée et vous vous apprêtez à réaliser votre achat coup de coeur. Attention aux fausses antiquités ou aux promesses d'une trouvaille vendue comme une rareté, quand il en existe des dizaines de modèles Made in China.

 

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité