Enduropale du Touquet 2024. Retour au quaduro de Jérémy Forestier : "mes filles veulent que je gagne encore des courses"

durée de la vidéo : 00h01mn46s
Une semaine avant la course, suivez le champion dans sa préparation. ©France Télévisions

Samedi 3 février après-midi, les participants au quaduro s'élanceront sur la plage du Touquet. Parmi eux, Jérémy Forestier, vainqueur de l'édition 2018 fait son grand retour. Le pilote est aussi le mécanicien de son propre véhicule. À quelques jours du départ, un ami l'aide à effectuer les dernières vérifications.

“Les plaquettes sont correctes ? Oui on est bon ! Le roulement des roues, ok ?, dans le garage de son entreprise Yamaha Speed Racing, Jérémy Forestier et un ami mécanicien s'appliquent à vérifier l'ensemble du véhicule. Ses deux ans de pause, ne l'ont pas empêché de trouver des sponsors pour participer au quaduro 2024 (la course de quad de l'Enduropale). "Je devais arrêter, mais des amis sont venus me chercher pour me remettre en selle" raconte le pilote. Jérémy Forestier fait son grand retour sur la plage du Touquet ce samedi 3 février avec une idée en tête, remporter pour la deuxième fois "la course que tout le monde veut gagner".

"Toute la préparation mécanique et du pilote se fait des mois à l’avance"

Ami mécanicien de Jérémy Forestier

Une période de préparation cruciale

Une semaine avant le début de la course, les deux hommes contrôlent le véhicule en le désossant. “On est en train de tout remettre à neuf. On va changer des pièces qui ne sont pas forcément usées pour ne pas prendre de risques” explique le pilote. Problèmes électriques, vérification des serrages, chaque détail compte pour préparer le quad. Il détaille, “tout peut arriver, on peut casser une chaîne, un moteur, crever”. Jérémy est à la fois pilote et mécanicien, il met à profit son expertise pour éviter des problèmes mécaniques qui pourraient subvenir en 2h30 de course. Son ami ajoute "toute la préparation mécanique et du pilote se fait des mois à l’avance". Lui aussi est mécanicien, il assurera le ravitaillement du quad en essence pendant la compétition.

 

Une victoire déterminante pour la suite

L'Enduropale fait rêver petits et grands motards. Pour un pilote, gagner une course est un sacrement  qui ouvre "l'opportunité de récupérer des partenaires et de la renommée" explique l'ami de Jérémy. "Le Touquet c'est à part, quand j'ai gagné en 2018, c'était le graal" se souvient le pilote.

L'enjeu de cette course est aussi financier. Si Jérémy remporte l'édition 2024 du quaduro, ses sponsors le suivront sûrement l'année prochaine. Une victoire permettrait également de renforcer la confiance de ses clients en son entreprise. Cette année, 25 participants lui ont confié la préparation de leurs quads et motocross.

Dans cette aventure, le champion peut compter sur le soutien de ses amis et sa famille. Ses filles rêvent de le voir décrocher un deuxième titre. "Ma fille de 6 ans m'a dit, j'aimerais revenir dans le passé pour que tu gagnes de nouveau des courses". Avec l'investissement que requiert la préparation d'une course comme celle du Touquet, Jérémy Forestier vise aujourd'hui la victoire, même s'il admet qu'"à 36 ans, un podium serait déjà magique".

Avec Mary Sohier et Nicolas Corselle / FTV

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité