Cet article date de plus de 4 ans

Arras : Peter Jackson, le réalisateur du "Seigneur des Anneaux", en visite à la carrière Wellington

Le cinéaste néo-zélandais Peter Jackson (Le Seigneur des Anneaux, King Kong, Le Hobbit...) s'est offert quelques jours de visite à Arras (Pas-de-Calais) où il recherche les traces d'un aïeul tunnelier qui a participé à l'aménagement de la carrière Wellington pendant la Première Guerre Mondiale.
Peter Jackson ce jeudi dans les souterrains de la carrière Wellington.
Peter Jackson ce jeudi dans les souterrains de la carrière Wellington. © Sergio Rosenstrauch - F3 NPDC
Ce jeudi, Peter Jackson a déambulé dans les galeries souterraines de la carrière Wellington, à Arras, une lampe torche à la main, tel un Hobbit perdu dans la Moria. Avec la passion et l'enthousiasme qui le caractérisent, le réalisateur néo-zélandais a tenté de retrouver un graffiti qu'aurait pu laisser sur les parois crayeuses un certain Thomas Patrick Walsh, le grand-oncle de sa compagne et co-scénariste Fran Walsh. Pendant la Première Guerre Mondiale, ce sergent tunnelier néo-zélandais a participé à l'aménagement de la carrière Wellington, qui permit de cantonner, à l'abri des bombes, 24 000 soldats de l'Empire britannique. Elle permit une attaque surprise sur les lignes allemandes le 9 avril 1917.

"C'est la deuxième fois que je viens ici", nous a confié le cinéaste de 54 ans, oscarisé en 2003 pour le Retour du Roi, dernier volet de la trilogie du Seigneur des Anneaux, adaptée de JRR Tolkien. "Il y a deux-trois ans, on était venu faire un petit tour ici, jeter un oeil. Cette fois, j'ai pris des vacances pour rester quelques jours iciBeaucoup de soldats ont laissé des graffitis sur les murs. Mon travail, c'est de parcourir les 20 kilomètres de galerie et d'essayer de trouver l'inscription "TP Walsh". Alors je passe tout mon temps à inspecter les parois avec ma lampe torche (rires). C'est comme une mission".  
durée de la vidéo: 01 min 37
Peter Jackson à la carrière Wellington

L'aïeul de Peter Jackson apparaît avec huit compagnons néo-zélandais sur une photo exposée au Mémorial de la Bataille d'Arras. Le cinéaste s'est véritablement pris de passion pour l'histoire de la carrière Wellington, d'autant que son propre grand-père a lui aussi combattu dans les tranchées alentours. Alors que Dunkerque a eu droit au tounage de Christopher Nolan sur l'Opération Dynamo de 1940, faut-il s'attendre du coup à le voir planter ses caméras ici pour un film ? "Non, je ne suis pas ici pour un film mais pour retouver la trace de TP Walsh, c'est pour mes loisirs, pas pour mon travail", explique-t-il. "Mais c'est une histoire incroyable que peu de gens connaissent. Alors qui sait...". Peter Jackson nourrit en fait un autre grand projet :  bâtir à l'identique les carrières de Wellington en Nouvelle-Zélande, de l'autre côté du globe.  A l'issue de sa vite, le cinéaste s'est vu remettre la médaille de la ville d'Arras par le maire (UDI) Frédéric Leturque qui a sans doute apprécié ce petit coup de publicité.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cinéma culture première guerre mondiale histoire sorties et loisirs people