La mairie d'Arras utilise "Pokémon GO" pour faire découvrir la ville

La municipalité a choisi de se servir du succès du jeu "Pokémon Go" pour faire parler d'elle. Elle a proposé ce mercredi aux amateurs du jeu de découvrir des lieux de la ville à travers l'application.

La ville d'Arras a profité de l'engouement autour de "Pokémon Go" pour faire parler d'elle ce mercredi.
La ville d'Arras a profité de l'engouement autour de "Pokémon Go" pour faire parler d'elle ce mercredi. © Twitter
Le jeu "Pokémon Go" est officiellement disponible en France depuis dimanche, mais il fait déjà un carton. Ce week-end, ils étaient près de 500 à jouer à ce jeu dans le parc de la Citadelle de Lille. Pourquoi se rassembler dans un parc et ne pas rester tranquillement chez soi ? Tout simplement parce que le jeu exploite le GPS du smartphone sur lequel il est installé. Pour découvrir les Pokémons cachés aux alentours, il faut physiquement se déplacer dans la ville.  

La ville d'Arras a pris conscience de l'intérêt pour ce jeu et a décidé d'organiser ce mercredi une "Pokéwalk", une marche rassemblant les joueurs dans les rues. L'objectif bien sûr est de faire parler d'elle, mais on explique à la mairie avoir souhaité aussi faire découvrir la ville aux amateurs de Pokémon.

60 personnes devant le Musée

C'est le service communication de la ville qui a eu l'idée de lancer cette journée spéciale "Pokémon Go". Pour cela, une dizaine de lieux ont été choisis. Ils ont chacun une particularité : dans le jeu vidéo ce sont des "Pokéstops", c'est-à-dire des arrêts où on peut récolter des objets utiles à la progression dans le jeu.

La mairie a choisi, pour chacun de ces lieux, d'activer à une heure spécifique un leurre dans l'application. Les leurres permettent d'attirer plus facilement les Pokémons, un joueur qui se trouve à proximité a donc plus de chances d'attraper celui qui lui manque pour compléter sa collection.

"C'est une opération qui n'a rien coûté à la ville", détaille Christophe Tournay, chargé de communication de la ville d'Arras. Pour activer les leurres, il a dépensé dix euros en utilisant son compte personnel dans le jeu. "C'est intéressant pour nous car ça permet de toucher des gens qu'on n'a pas l'habitude de toucher. Ça montre qu'on est dans le coup."

L'opération a débuté ce mercredi à 9 heures devant la mairie d'Arras et une quinzaine de personnes étaient déjà au rendez-vous. Pour la mairie, la journée est une réussite : "Au fil des étapes, il doit y avoir autour de 400 personnes qui ont participé. Surtout des gens en vacances, des étudiants, mais aussi deux couples avec enfants par exemple."

Le parcours est passé par la mairie, la gare, mais aussi plusieurs parcs, la place des Héros, le musée des Beaux-Arts. Et l'idée de découverte de la ville a l'air d'avoir fonctionné. "Des joueurs m'ont dit 'c'est top, je ne connaissais pas cet endroit'", explique le responsable de la communication d'Arras. À 17 heures, 60 fans du jeu étaient rassemblés devant le musée. La ville imagine déjà renouveler l'opération dans l'été. 

Voici un aperçu du parcours réalisé dans les rues d'Arras :



La journée en tweets

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pokémon go culture jeu vidéo