Cet article date de plus de 5 ans

Tirs dans un Thalys: la section antiterroriste du parquet de Paris se saisit de l'enquête

La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de l'enquête sur les coups de feu tirés par un homme ce vendredi dans un TGV Thalys reliant Amsterdam à Paris, stoppé en gare d'Arras.

Le TGV Thalys à bord duquel les coups de feu ont été tirés a été stoppé en gare d'Arras où le tireur a été interpellé.
Le TGV Thalys à bord duquel les coups de feu ont été tirés a été stoppé en gare d'Arras où le tireur a été interpellé. © PHILIPPE HUGUEN / AFP
La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie vendredi soir de l'enquête sur les tirs dans un Thalys entre Amsterdam et Paris qui ont fait trois blessés avant que l'agresseur ne soit maîtrisé par les passagers, a indiqué à l'AFP le parquet de Paris. "La section antiterroriste du parquet se saisit de cette affaire, en accord avec le parquet local, au vu de l'armement utilisé, du déroulé des faits et du contexte", a indiqué le parquet.

Le président François Hollande a assuré vendredi soir que "tout est mis en oeuvre pour faire la lumière" sur l'attaque perpétrée dans le train, où trois personnes ont été blessées, "dont deux dans un état grave", indiquant que "l'agresseur, non identifié pour l'heure, a été interpellé en gare d'Arras où le ministre de l'Intérieur (Bernard Cazeneuve) sera rapidement".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
fusillade du thalys faits divers terrorisme sncf transports