Cet article date de plus de 4 ans

A Boulogne-sur-Mer, visite hautement symbolique de Hollande à Cuvillier (PS), récent rallié à Macron

François Hollande a rendu vendredi une visite hautement symbolique au maire PS de Boulogne-sur-Mer Frédéric Cuvillier, récemment rallié à la candidature d'Emmanuel Macron.
durée de la vidéo: 01 min 43
François Hollande en visite à Boulogne-sur-Mer ©@F3Nord
C'est un signe qui n'échappera pas aux partisans du leader d'En Marche, même si le chef de l'État s'est bien gardé d'adouber un successeur. Le président sortant en a profité pour donner quelques conseils à ses potentiels successeurs, les incitant à davantage défendre son bilan. "Si je peux donner quelques conseils aux candidats, c'est qu'ils devraient davantage parler de ce qu'ils ont fait, avant de parler de ce qu'ils auront à faire, parce que la crédibilité, elle vient de ce qui a été déjà engagé et mené à bien", a affirmé François Hollande devant un parterre d'élus.

"C'est à partir de cet acquis, de ce socle que l'on peut continuer à construire et éviter que d'autres viennent à détruire", a-t-il prévenu tandis que le leader d'En Marche et le candidat PS Benoît Hamon, tous deux anciens ministres, mettent peu d'entrain à défendre son bilan.

Un soutien à Macron ? 

Alors que la gauche est totalement fracturée, à quelques semaines du scrutin des 23 avril et 7 mai, le président a appelé aussi au rassemblement, face à la menace du Front national. "Il ne peut pas y avoir de réussite sans un collectif", a ainsi préconisé François Hollande. Il a loué le maire de Boulogne et ex-ministre Frédéric Cuvillier pour avoir compris que "seule l'action collective peut permettre les réussites", qu'"il n'y a pas d'aventure individuelle" ni de possibilité d'agir s'il n'y a pas "une équipe unie et rassemblée".
Le député LR du Pas-de-Calais et maire du Touquet Daniel Fasquelle a interprété la visite de François Hollande comme un signal fort en faveur de son ancien conseiller et ministre Emmanuel Macron. "Cuvillier, ancien ministre, qui annonce son soutien à Macron et qui reçoit Hollande à Boulogne sur mer dans la foulée : Macron = Hollande", a tweeté l'élu.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
françois hollande politique la république en marche