Calais : deux migrants gravement blessés lors d'une rixe dans la "Jungle"

Deux migrants d'une vingtaine d'années ont été blessés gravement mardi au cours d'un probable affrontement entre Soudanais et Afghans dans le camp de la "Jungle" de Calais, selon la Préfecture du Pas-de-Calais.

Vers 13H30, les secours ont pris en charge un migrant, blessé par plusieurs coups de couteau, près du Pont des Garennes où passe la rocade portuaire, non loin de l'entrée du camp, a affirmé un porte-parole de la préfecture.
A 14H00, un second migrant a été admis aux urgences de l'hôpital de Calais, lui aussi gravement blessé, a poursuivi cette source.
"Un différend entre des migrants soudanais et afghans sur le campement semble être à l'origine de ces deux blessés", a expliqué la préfecture. Une enquête a été ouverte par le parquet de Boulogne-sur-Mer.

Pas la première rixe inter-communautaire dans la "jungle"

La situation dans le bidonville de la "Jungle" était calme en milieu d'après-midi. Phénomène inédit, deux migrants sont morts au cours de rixes inter-communautaires durant l'été.

La préfecture dénombre désormais 6.900 migrants dans la "Jungle", un chiffre record en progression de 53% par rapport à la mi-juin. Des associations parlent quant à elles de 9.106 migrants, estimant que cette concentration inédite de réfugiés sur un espace réduit risque d'aboutir à des incidents graves.