Bartolone boycotte les prix du Trombinoscope car l'Héninois Steeve Briois (FN) figure au palmarès

Steeve Briois, Maire FN d'Hénin-Beaumont / Claude Bartolone, président de l'Assemblée Nationale / © MAXPPP / Montage France 3
Steeve Briois, Maire FN d'Hénin-Beaumont / Claude Bartolone, président de l'Assemblée Nationale / © MAXPPP / Montage France 3

Le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone (PS) refuse de participer mardi soir à la remise des prix politiques du Trombinoscope en raison du prix "de l'élu local de l'année" décerné au maire FN d'Hénin-Beaumont, Steeve Briois, , a-t-on appris dans son entourage.

Par avec AFP

La remise de ces prix, qui mettent à l'honneur "les personnalités politiques ayant marqué 2014", aura toutefois lieu comme prévu à l'Hôtel de Lassay, résidence officielle du président de l'Assemblée nationale.

Le jury a désigné Manuel Valls comme "personnalité politique de l'année", Ségolène Royal "ministre de l'année", Emmanuel Macron "révélation politique de l'année", et Steeve Briois comme "élu local de l'année".

"Propulsion visible du FN"

Ce dernier prix, qui sera remis par le président de la chaîne Public Sénat, Gilles Leclerc, consacre le fait, "qu'on le veuille ou non", que "l'année politique 2014 en France aura été marquée par la propulsion visible du Front national non plus seulement dans le débat politique mais sur le plan électoral", a expliqué le jury dans le communiqué annonçant lundi le palmarès.

"On sait désormais qui remportera le prix du sectarisme en 2015", a répondu l'élu frontiste dans un tweet.

"Ça appelle à 'l'union nationale', mais ça boude quand un maire FN est 'élu local de l'année' : Bartolone zéro pointé de l'année !", a ajouté un autre vice-président du FN, Florian Philippot.

Le prix du Trombinoscope, annuaire des principaux acteurs de la vie publique, est attribué depuis 23 ans.

Sur le même sujet

Les + Lus