Philippe Vallette, directeur de Nausicaa : “On est toujours sur le lien entre l'homme et l'océan”

Le directeur de Nausicaa Philippe Vallette en 2009. / © JEAN PIERRE BRUNET / MAXPPP
Le directeur de Nausicaa Philippe Vallette en 2009. / © JEAN PIERRE BRUNET / MAXPPP

Le futur "Grand Nausicaa" fêtait cette année ses 25 ans. Philippe Vallette était interrogé hier soir dans l'édition du 19/20. Il s'exprimait notamment sur la vocation pédagogique du centre national de la mer et sur la construction du plus grand bassin d'Europe, qui accueillera le public dès 2018.

Par France 3 Nord-Pas-de-Calais

Cette année 2016 a été une année faste pour Nausicaa - Centre national de la mer. Le site, qui fête ses 25 ans, est avec 600 000 visiteurs annuels le second site touristique le plus fréquenté au nord de Paris, derrière le Parc Astérix. "On a reçu plus de 15 millions de visiteurs" compte Philippe Vallette, son directeur, interrogé hier soir dans l'édition du 19/20.
Philippe Vallette au 19/20

Le futur plus grand aquarium d'Europe


Comme si le titre de plus grand aquarium de France n'était pas assez prestigieux, Nausicaa aspire à devenir le plus grand d'Europe lorsque les travaux du "Grand Nausicaa" seront achevés, à l'horizon 2018. Principale nouveauté : un bassin de "60 mètres de long, 35 mètres de large, 8 mètres de profondeur", ce qui "permettra de mettre des animaux de pleine mer, des grands nageurs !"

On est toujours sur le lien entre l'homme et l'océan.


Défenseur de la haute-mer, qui représente "50% de la surface de la planète", le centre a une vocation pédagogique. "On est toujours sur le lien entre l'homme et l'océan. La mission de Nausicaa c'est vraiment de sensibiliser le public à une meilleure gestion des océans, c'est-à-dire une exploitation durable des océans, et Dieu sait qu'il y a à faire."
Nausicaa fête ses 25 ans

Surtout, le centre s'implique sur la défense des animaux marins. L'an dernier, Nausicaa avait lancé une collecte pour financer des recherches sur le requin baleine. 7 000 euros avaient été demandés sur une plate-forme de financement participatif. Une réussite, puisque les internautes avaient envoyé presque 7 500 euros.

"Une balise en train d'être fixée sur une requin-baleine à Djibouti, avec tout un accompagnement qui permettra ensuite de suivre les migrations de ces poissons qui sont très mal connus."

En reconnaissance de cet engagement, Philippe Vallette a reçu la médaille du mérite maritime en mars, puis la Légion d'Honneur en juillet. "Je me bats depuis des années pour la préservation de l’océan, c’est peut-être ce combat-là qui est mis en avant par le ministre [de l'Environnement]" avait-il déclaré à l'époque à La Voix du Nord.

A lire aussi

Sur le même sujet

Dans la Somme, une petite maison d'édition jeunesse aux valeurs humanistes

Les + Lus