Ramecourt : un mort dans l'explosion de sa Ferrari

A la sortie de Ramecourt, sur la D941, l'explosion d'une Ferrari, ce samedi vers 10 h 50, a conduit à la mort de son conducteur et à l'évacuation en hélicoptère du passager dont le prognostic vital est en jeu. 

Aux alentours de 10 h 50, le conducteur d'une Ferrari rouge roulant sur la D941, dans le sens Saint-Pol – Le Parcq a dévié brusquement de sa trajectoire, à la sortie de Ramecourt, pour venir percuter la base de béton d'un fossé puis des rochers situés devant le parking de l'entreprise désaffectée HD Automatisme. Avec la violence du choc, le véhicule s'enflamme et explose, selon la gendarmerie de Saint-Pol-sur-Ternoise confirmant une information de la Voix du Nord. 

Chaussée humide et perte de contrôle 

L'enquête est en cours pour déterminer les causes exactes de l'accident. Une chose est sure, la chaussée était humide selon la gendarmerie et tout semble indiquer une perte de contrôle du véhicule. 

La voiture serait, en effet, partie en marche arrière selon une source policière. 

Un mort et un blessé grave 

Les pompiers ont été les premiers sur les lieux car l'accident s'est produit à une centaine de mètres d'une caserne. L'intervention rapide des secours n'a cependant pas permis de sauver le conducteur retrouvé calciné. La victime, François Guillon, possesseur de la Ferrari, avait la soixantaine et était chirurgien à l'hôpital de Saint-Pol-sur-Ternoise. 

Il vivait à Rebreuve-sur-Canche avec son fils de 25 ans, l'autre victime de l'accident, qui est aujourd'hui en soins intensifs avec un prognostic vital en jeu au CHR de Lille. Le jeune homme a dû être réanimé sur place puis héliporté à l'hôpital.