Nord-Pas-de-Calais/Picardie : l'aide régionale pour les charges patronales ne fera pas doublon avec la prime du gouvernement

Publié le Mis à jour le
Écrit par Avec AFP
© MAXPPP

Aide régionale aux charges patronales ou prime à l'embauche annoncée par François Hollande : il va falloir choisir . Les entreprises ne pourront pas bénéficier des deux mesures pour un même emploi .

La mesure de la région Nord-Pas-de-Calais/Picardie d'aide aux charges patronales allant jusqu'à 1,6 Smic sera retravaillée de façon à ce qu'une entreprise ne puisse la recevoir si elle touche déjà la prime annoncée par François Hollande, a affirmé lundi Gérald Darmanin, vice-président (LR) aux transports .

Cette aide, promesse de la campagne de Xavier Bertrand, nouveau président du Conseil régional, devait consister en un "allègement pour les créations d'emploi, par les
TPE et PME, à hauteur de 25% des charges patronales pour la première année pour les salaires de jusqu'à 1,6 Smic
", a rappelé Karine Charbonnier, vice-présidente à la formation et aux relations avec les entreprises 
François Hollande a de son côté annoncé aujourd'hui, dans le cadre de son plan d'urgence sur l'emploi, une prime immédiate de 2.000 euros par an aux entreprises de 250 salariés ou moins pour toute embauche en CDI ou en CDD de plus de six mois pour les salariés rémunérés jusqu'à 1,3 Smic .

Pas de cumul mais peut-être un complément

"Si jamais ça devait coïncider avec des aides que le conseil régional va mettre en place, nous retravaillerons" la mesure régionale", a assuré Gérald Darmanin, questionné sur l'articulation entre les deux aides .
M. Darmanin a évoqué la possibilité de présenter "un amendement en séance pour qu'il n'y ait pas d'effet d'opportunité des entreprises de toucher deux fois pour un seul emploi". "On ne va pas cumuler les aides pour les entreprises. Il se peut que nous puissions retravailler" la mesure pour que l'effort financier de la Région porte sur la fraction du salaire entre 1,3 à 1,6 Smic, a-t-il dit .

Xavier Bertrand avait assuré samedi sur France 3 Nord-Pas-de-Calais qu'il "ne profiterait pas du plan de l'Etat pour donner moins au niveau de la Région".
Dotée d'une enveloppe de 40 millions d'euros, la mesure de son programme doit "accompagner environ 30.000 emplois", et représenter "jusqu'à environ 2.000 euros d'aides par salarié concerné, pour un an", a détaillé Karine Charbonnier . La mesure doit être votée en séance plénière le 28 janvier .

L'aide à la formation

Par ailleurs, Xavier Bertrand a, dans un entretien au quotidien Les Echos paru aujourd'hui  chiffré à 260 millions d'euros par an le montant de l'aide de la région pour la formation des demandeurs d'emploi .
Gérald Darmanin a d'autre part précisé que l'aide aux transports que M. Bertrand veut instaurer pour les salariés se rendant avec leur voiture sur leur lieu de travail distant d'au moins 30 km équivaudrait à 20 euros par mois.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.