Coronavirus : 90 vols annulés du 17 mars au 8 avril entre Beauvais et l'Italie

Publié le Mis à jour le
Écrit par Camille Di Crescenzo
Du 17 mars au 8 avril, 90 vols à destination de l'Italie vont être annulés à l'aéroport de Beauvais Tillé dans l'Oise.
Du 17 mars au 8 avril, 90 vols à destination de l'Italie vont être annulés à l'aéroport de Beauvais Tillé dans l'Oise. © FTV

Aucune annulation de vols n'est prévue avant le 17 mars à l'aéroport de Beauvais-Tillé. En revanche, au-delà de cette date et jusqu'au 8 avril, la compagnie irlandaise Ryanair réduit de 20% la fréquence des vols, en particulier au départ et en provenance d'Italie.

Actuellement, l'Italie (régions de Lombardie, de Vénétie et d'Emilie-Romagne) fait partie des 5 zones où circule activement le coronavirus (covid-19). Une destination phare à l'aéroport de Beauvais-Tillé, dans l'Oise, puisqu'elle représente 20% du trafic aérien.

À partir du 17 mars, la compagnie irlandaise Ryanair réduit la fréquence de ses vols. 90 vols sont annulés jusqu'au 8 avril, à destination et en provenance d'Italie. "Essentiellement sur Bologne, Milan, Venise et Pise, tout le nord de l'Italie" précise Edo Friart, directeur commercial de la société gestionnaire de l'aéroport (SAGEB).

Jusqu'au 17 mars, aucune annulation n'est prévue.  "Tant que les compagnies aériennes ont l'autorisation de voler des autorités, aucun vol n'est supprimé" confirme Philippe Trubert, directeur de l'aéroport, nous, l'aéroport comme l'ensemble des aéroports et des ports, on obéit et on adapte les préconisations de l'Agence régionale de santé".   

Un manque à gagner pour l'aéroport et ses partenaires

Si les vols sont à ce jour maintenus, le nombre de voyageurs a baissé depuis une semaine. "Sur 150 à 180 passagers que compte chaque vol, il n'y a plus que 50 à 60 personnes" constate Edo Friart. "Le nord de l'Italie est impacté mais aussi Rome, Bari, la Sardaigne et la Sicile. Ce sont les passagers qui arrêtent de voyager".
Résultat, une baisse du chiffre d'affaire commence à se profiler sur la plateforme aéroportuaire. "Les commerces, les parkings, les navettes enregistrent une baisse de la fréquention depuis huit jours".

Un dispositif d'information aux passagers a été mis en place dans la salle d'arrivée, sous forme de tractage et de panneaux d'affichage, diffusant des messages sur les précautions à prendre en cas de suspicion ou de symptômes. 
"On ne fait pas de contrôle de la température pour le moment. Si on nous demande de le faire, on le fera. On applique ce qui vient de l'ARS" déclare Philippe Trubert, directeur de l'aéroport.

Pour rappel, les conseils aux voyageurs revenant des zones à risque doivent dans les 14 jours suivant leur retour : 
  • surveiller la température 2 fois par jour
  • Porter un masque chirurgical en présence de son entourage et en dehors du domicile
  • réduire les activités non indispensables (cinéma, restaurant, soirées ..) et la fréquentation de lieux où se trouvent des personnes fragiles 
  • se laver les mains régulièrement
Au quotidien, ce sont en moyenne 160 à 170 passagers qui débarquent à Beauvais, en provenance d'Italie (Rome, Milan, Venise-Trévise, Bologne, Pise, Bari, Cagliari). Pour éviter la propagation du coronavirus (Covid-19), la direction a distribué au personnel en fin de semaine dernière, des lingettes et du gel hydroalcoolique. Elle dispose également d'un stock de masques prêts à être distribués si le ministère de la Santé le demande. 




 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.