Cet article date de plus de 3 ans

Beauvais : le détenu forcené condamné à un an de prison pour avoir frappé trois surveillants

Un détenu du centre pénitentiaire de Beauvais (Oise) a été condamné à un an de prison supplémentaire, mercredi 8 août. Cinq jours auparavant, il avait violemment agressé trois de ses surveillants lors d'une fouille de sa cellule.
Vue du centre pénitentiaire de Beauvais, en avril 2017.
Vue du centre pénitentiaire de Beauvais, en avril 2017. © Daniel Fouray/MAXPPP
Un détenu du centre pénitentiaire de Beauvais a été condamné à un an de prison ferme par le tribunal de grande instance de l'Oise, mercredi 8 août. L'homme, âgé de 22 ans et condamné à de multiples reprises, comparaissait pour avoir violemment agressé trois de ses surveillants vendredi 3 août.

La cour l'a reconnu coupable de violences aggravées entraînant une incapacité temporaire de travail (ITT) de moins de huit jours, avec délit et outrage à l'encontre d'une personne dépositaire de l'autorité publique.

 

L'incident s'est déroulé lors d'une inspection de la cellule du détenu. L'homme a refusé l'accès aux surveillants, puis les a frappés à la tête, brisant le nez de l'un des gardiens. Les trois victimes, qui se sont vues accorder deux et un jour d'ITT, avaient porté plainte et sont venues témoigner devant la cour. Connu pour des faits de violence, le forcené était confiné depuis un an dans le quartier d'isolement de la prison.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société prison faits divers