"Club historique de l’Oise à deux pas de la capitale cherche repreneur" : quand l'AS Beauvais se retrouve sur Leboncoin

Depuis fin février, le club de football, l'AS Beauvais Oise, est cédé gratuitement sur le Leboncoin, par un supporter. Une annonce qui soulève en réalité les problématiques du club alors qu'un changement de présidence est en cours.

"Club historique de l’Oise à deux pas de la capitale cherche repreneur", c'est le titre d’une annonce Leboncoin, présente depuis plusieurs semaines sur la plateforme. Elle concerne le club de l’AS Beauvais Oise (ASBO), publiée par un supporter.

Une annonce sortie alors que le club isarien cherche actuellement un nouveau président pour la prochaine saison et succéder aux deux coprésidents actuels : Guillaume Godin et Sylvain Reghem.

Dans un contexte de changement de présidence

Dans la description, le supporter anonyme met en avant les attraits de la situation géographique du club : "situé à deux pas de Paris, dans une ville dynamique, classée 1re du département de l’Oise et de la région HDF, au classement des villes où il fait bon vivre en 2024 !", non loin de l’aéroport de Beauvais.

Après avoir décrit de manière détaillée la structure et le passé du club, actuel pensionnaire de N2, n’ayant plus connu le National 1 depuis la saison 2011/2012, également ancien club professionnel durant 16 saisons, le supporter évoque alors les besoins du club.

"L’ASBO recherche un président/actionnaire selon l’évolution structurelle souhaitée par ce dernier (création d’une SASP ?). Disposant d’une enveloppe financière à même de donner les moyens au club de retrouver le professionnalisme, capable de restructurer de façon professionnelle le club afin de lui donner un nouvel élan."

Alain Piquant, ancien président, parmi les prétendants

Dans ce cadre, il ne souhaite pas la candidature d’Alain Piquant, ancien président du club et ayant un projet pour la reprise du club. Contacté au sujet de cette annonce, celui qui fut président à trois reprises défend sa candidature. "Je ne suis jamais descendu" (de division, nldr) . Il a été à la tête de l'ASBO entre 1978 et 1980, 2004 et 2010, puis entre 2012 et 2014. Durant son deuxième mandat, il a permis à l'équipe de monter en National.

Alain Piquant explique que "le club a vécu des années difficiles avant les présidents actuels". Plus que "la place de la présidence", ce qui l'importe est d'apporter un projet qui "fonctionne" avec une équipe de "bonne volonté" et "composée de Beauvaisiens".

L'annonce souhaite "un volet à destination du public sang et neige"

Pour l'ancien président, "le club est en danger". Son souhait d’être à nouveau impliqué dans le club est également corrélé avec sa crainte. Il s’inquiète de voir des candidatures utiliser le club pour "prendre de l’argent" à travers une SAS (société par actions simplifiées) qui serait actionnaire majoritaire et qui n'irait pas dans les intérêts du club.

Dans son annonce, le supporter précise que ceux qui succèderont aux coprésidents doivent "intégrer" à leur projet "un volet à destination du public sang et neige. Cela fait désormais trop d’années que les dirigeants successifs négligent cet aspect du club pourtant vital." Signe de la tension entre la direction et les supporters.

Un nouveau président connu d'ici fin à avril

Enfin, l'auteur de l'annonce attend de la prochaine présidence de : "ramener sous les 5 ans maximum le club dans le monde professionnel". Un objectif qu'avaient annoncé, au début de leur mandat, les deux coprésidents actuels.

Le président du collectif isarien n'a pas souhaité s'exprimer sur l'annonce et sur les candidats en lice pour reprendre la tête du club. Il estime : "c'est bien qu'il y ait un procédé. Il nous semble cohérent."

Les dossiers de candidatures doivent être remis avant le 15 mars. La succession devrait être connue d'ici à la fin du mois d’avril. Le collectif isarien espère "être associé au choix", avec la mairie. "En tant que supporter, on a une certaine légitimité. On a connu beaucoup de présidents."

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité