Des clubs de foot de l’Oise à l’équipe de France, l’ascension fulgurante de Clément Lenglet

Clément Lenglet en conférence de presse à Clairefontaine le 30 mai 2019 / © FRANCK FIFE / AFP
Clément Lenglet en conférence de presse à Clairefontaine le 30 mai 2019 / © FRANCK FIFE / AFP

Le défenseur central, originaire de Beauvais, a été appelé en équipe de France en vue des deux prochains matchs de qualification à l’Euro 2020. De ses débuts à Montchevreuil au club où il évolue désormais : le FC Barcelone, rencontre avec le jeune beauvaisien au parcours sans faille.

Par Eline Erzilbengoa

Lorsqu’on lui demande quels sont ses principaux points forts, Clément Lenglet préfère s’abstenir de répondre.

Rigueur, calme et maturité sont sûrement les plus grandes qualités du défenseur central du FC Barcelone, originaire de Beauvais. "Énormément de personnes veulent faire ce métier, plus on en demande, plus c’est difficile, il faut avoir beaucoup de volonté", confie le footballeur de 24 ans.
 
Rencontre avec le Beauvaisien Clément Lenglet sélectionné en équipe de France de foot

À Clairefontaine, où l’équipe de France s’entraîne, Clément Lenglet se fait encore petit. C’est seulement la 2e fois que le joueur est appelé chez les Bleus."J’essaye de m’intégrer progressivement, je prends ma place dans le groupe sans forcer les choses, il y a des gens qui sont là depuis plus longtemps, ils ont une manière de vivre qu’il faut respecter", concède-t-il. 
 
 

"L’équipe de France, j’en rêvais sans trop y croire"

Avec beaucoup de modestie, le Beauvaisien arbore aujourd’hui son maillot à deux étoiles. "On rêve tous d’être en équipe de France, moi j’en rêvais sans trop y croire et maintenant que je suis là, c’est magnifique."

Malgré une trajectoire hors-norme, le jeune joueur a toujours su garder la tête sur les épaules. Dès tout petit, il dispute ses premiers matchs au club de Montchevreuil puis de Chantilly. Sa carrière débute lorsqu’il quitte la Picardie pour l’AS Nancy-Lorraine (Ligue 2) à seulement 14 ans. Il sera capitaine de l’équipe à 19.
 
Voir cette publication sur Instagram

2015-2016 👍🙏 #LNGLT

Une publication partagée par Clement Lenglet (@clement_lenglet) le


"Ce n’était pas évident pour moi de partir de la maison à l’adolescence, mais c’était essentiel de passer par Nancy. C’est un moyen d’apprendre le football dans une division qui est compliquée, cela m’a beaucoup servi pour la suite", affirme-t-il. 

Après une saison à Séville, entre 2017 et 2018, le défenseur central est transféré au FC Barcelone en 2018. Il côtoie alors les meilleurs joueurs de la planète, ce qui lui permet de progresser très vite. "Ce sont des joueurs de très grande qualité donc il faut que je sois performant mais je prends énormément de plaisir et je sens que je m’améliore."
 
 

Titulaire chez les Bleus ?

Grâce à sa régularité, Clément Lenglet est désormais titulaire au Barça, détrônant au passage son coéquipier français Umtiti. "Dans le malheur de Samuel, j’ai eu l’opportunité d’avoir des matchs et donc de pouvoir montrer ce que je valais sur une période assez longue. Cela m’a permis de prendre confiance et maintenant je continue à jouer très régulièrement", indique-t-il.

Est-ce suffisant pour espérer décrocher une titularisation en équipe de France ? Seul Didier Deschamps détient la réponse. Le choix Clément Lenglet - un poil audacieux peut-être pour le sélectionneur des Bleus - ne serait pas si étonnant tant le joueur a déjà prouvé ses qualités et sa régularité.
 

Après sa première titularisation le 11 juin dernier contre Andorre, le Beauvaisien pourrait ainsi s’illustrer à nouveau pour deux matchs de qualification à l’Euro, samedi face à l’Albanie et mardi face à l’Andorre.
 

Sur le même sujet

A Creil, la nature au centre de l’école à l’espace enfance Danielle Mitterrand

Les + Lus