Inondations - L'Oise en vigilance orange crues, le niveau du Thérain dépasse les deux mètres à Beauvais

Publié le Mis à jour le
Écrit par Romane Idres
Le Thérain a atteint des niveaux historiques en raison des pluies diluviennes de la nuit du 21 au 22 juin 2021.
Le Thérain a atteint des niveaux historiques en raison des pluies diluviennes de la nuit du 21 au 22 juin 2021. © Nagib Ben Ghezala / FTV

Des orages et de fortes pluies ont touché Beauvais et ses alentours dans a nuit du 21 au 22 juin. Après une accalmie, le département de l'Oise est repassé en vigilance orange crue. Le Thérain, cours d'eau qui traverse le Beauvaisis, atteint des niveaux inquiétants. 

La surveillance du Thérain, la rivière qui traverse le Beauvaisis, continue. Dans la nuit du 21 au 22 juin, les pluies diluviennes l'ont fait monté à 2,34 mètres, dépassant le niveau historique atteint le 27 décembre 1999. 

Une crue historique

Les pluies ont fini par se calmer dans le courant de la journée et le niveau du cours d'eau est redescendu. Mais quelques heures plus tard, il a fini par remonter, jusqu'à 2,14 mètres à 17h à Beauvais. À Goincourt, au sud-ouest de Beauvais, le niveau du Thérain dépasse même les 2,80 mètres. En cause, l'effet de ruissellement.

"La propagation de la crue initiée à l'amont du bassin du Thérain entraîne une nouvelle hausse des niveaux sur Goincourt et Beauvais, peut-on lire sur le site de Vigicrues, le système de surveillance des crues de l'État. Le nouvel épisode de pluies pourrait accentuer la hausse en cours, et provoquer des débordements dommageables".

900 sapeurs-pompiers mobilisés

Un nouvelle inquiétante, après 24 heures d'intempéries déjà dévastatrices. Routes impraticables, bâtiments publics et habitations inondés : 900 sapeurs-pompiers du Sdis sont intervenus plus de 800 fois dans le secteur pendant la nuit, dont 545 à Beauvais même. L'hôpital a également subi des inondations importantes qui ont nécessité l'intervention des pompiers et certains malades ont dû être dirigés vers d'autres centres hospitaliers le temps que la situation soit rétablie au service des urgences.

Une situation "effroyable", estime Caroline Cayeux, la maire de Beauvais. "On avait l'impression que c'était une guerre. En 20 ans de mandat, j'ai jamais vu des chutes de pluie de cette ampleur, c'était de la grêle, un orage qui est resté focalisé sur le Beauvaisis pendant plus d'une heure. Il a plu jusqu'à 2h30 du matin, c'est une vraie catastrophe." S

Un phénomène rare dans le département

Sur le terrain toute la soirée et une bonne partie de la nuit avec les services de la mairie, la police municipale et les pompiers, Caroline Cayeux n'a pu que constater les dégâts. D'après la préfecture, l'orage qui a touché Beauvais a entraîné jusqu'à 70 mm de pluie localement, l'équivalent de deux mois de précipitations.

Il faut dire que l'événement est exceptionnel pour ce territoire. "Ça ressemble à des pluies méditerranéennes, nous ne connaissons pas habituellement ce type de précipitatons sur une durée aussi courte", explique Luc Corack, contrôleur général SDIS 60. "Nous connaissons une augmentation lente du niveau des crues dans notre département, mais là les précipitaitons ont inondé et détériorié les chaussées, et ont généré des dommages à certains ouvrages dont un poteau téléphonique et des problématiques électriques.Un adolescent est également porté disparu et n'a toujours pas été retrouvé.

 

 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.