Malgré le protocole sanitaire, la rentrée est sereine pour les enseignants du lycée Félix-Faure de Beauvais

Lundi 31 août, les professeurs ont déjà fait leur rentrée. L'occasion d'évoquer le protocole sanitaire à mettre en place et les modalités de l'année scolaire. Au lycée Félix-Faure de Beauvais, comme dans tous les autres lycées, les retrouvailles sont masquées. Les premières de leur carrière.
Photo de classe masquée pour la rentrée des professeurs au lycée Felix Faure de Beauvais
Photo de classe masquée pour la rentrée des professeurs au lycée Felix Faure de Beauvais © Mathieu Maillet / FTV
Après plusieurs mois d'interruption, les enseignants faisaient leur rentrée lundi 31 août. Au lycée Félix-Faure de Beauvais, les 120 professeurs sont accueillis par le proviseur. Pas de stress particulier pour cette rentrée malgré des conditions un peu particulières. "Il y a toujours ce petit moment d'excitation et puis de joie de se dire : ça y est c'est la rentrée on va revoir le personnel, les élèves, les parents", confie Olivier Catoire, proviseur du lycée Félix-Faure. 

Les retrouvailles sont masquées. Dans le lycée, les enseignants et les élèves devront le garder tout au long de la journée. Gwenaelle Jandot, professeure de philosophie préfère positiver. "Il ne faut pas oublier que les médecins le portent très souvent, les dentistes aussi, donc maintenant c'est à notre tour."

Durant le confinement, les professeurs ont dû donner leurs cours via l'espace numérique de travail (ENT). Des conditions souvent peu optimales pour eux et les élèves. "Je suis vraiment contente de pouvoir enseigner avec des élèves en face de moi et non plus à distance", poursuit la professeure de philosophie. 

Un peu d'appréhension pour les nouveaux enseignants

Comme dans chaque établissement, le protocole sanitaire devra être appliqué dans ce lycée de 1530 élèves. C'est aussi la première année du bac sans filière. Les modalités de l'année scolaire sont ainsi rappelées pendant près de 2 heures lors de la réunion de rentrée habituelle. 

Si la plupart des enseignants sont sereins, pour les nouveaux arrivants, la rentrée se fait avec un peu d'appréhension. "Je commence mercredi en tant que professeur principal, avec les masques cela risque d'être compliqué de mémoriser les prénoms", sourit Lucile Mailly, enseignante de 24 ans.

Mardi 1er septembre, c'est au tour des élèves de retrouver leur établissement. Au lycée Félix-Faure, la cloche a été désormais remplacée par une chanson, qui sera élue par les élèves tous les mois. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rentrée scolaire éducation société