En difficulté financière, le domaine de Chantilly va recevoir une aide de l'État de 4,5 millions d'euros

En grande difficulté à cause de la crise sanitaire, le domaine de Chantilly va pouvoir bénéficier d'une aide exceptionnelle de 4,5 millions d'euros versée par l'État afin de retrouver la trésorerie nécessaire.

"C'est un très grand soulagement", affirme Christophe Tardieu, administrateur général du domaine de Chantilly, après l'annonce d'une aide exceptionnelle de 4,5 millions d'euros de la part de l'État. Depuis plusieurs mois, le château de Chantilly est au bord de l'asphyxie. En 2020, à cause de la crise sanitaire, le domaine est fermé au public durant cinq mois, résultat la fondation qui gère le château, ses dépendances et ses parcs estime qu'elle a perdu près de 5 millions d'euros. Une année blanche en somme.

À cause de la fermeture des lieux culturels, le château n'enregistre aucune recette ni en billetterie, ni en exploitation puisqu'elle loue le domaine pour des événements. Pourtant, il faut tout de même assurer les frais de fonctionnement, comme l'électricité, le gaz, mais aussi le salaire des 132 agents.

En prime, le domaine de Chantilly, propriété de l'Institut de France, de par son statut particulier, ne bénéficie pas des aides de l'État mises en place pour soutenir les structures patrimoniales de droit privé. Il ne peut pas, en particulier, faire bénéficier ses salariés du chômage partiel. 

"Notre histoire et notre patrimoine méritent toute notre attention"

En décembre dernier, la fondation avait donc fait appel au mécénat. Elle avait ainsi pu récolter 260 000 euros de la part de 2 000 donateurs. Trop peu encore pour couvrir les pertes d'exploitation, mais un soutien moral indéniable. "À chaque fois qu'il y avait un don, il était accompagné d'un mot d'encouragement, cela nous a beaucoup touchés", confie Christophe Tardieu.

C'est finalement l'État qui viendra à son secours, précisant que le montant de cette aide pourra être révisé, d’ici la fin de l’année, en fonction de la date de réouverture effective du domaine. "C’est un soutien sans précédent de l’État pour la préservation des savoir-faire, l’activité dans les territoires et l’attractivité de la France. Au-delà de cet effort, il était indispensable d’aider Chantilly, joyau historique et culturel Français, à traverser cette crise. Notre histoire et notre patrimoine méritent toute notre attention", a déclaré Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance.

Pour l'administrateur général du château, cette aide va permettre au domaine de tenir jusqu'à l'été. En espérant une réouverture des lieux culturels au plus vite.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie culture patrimoine