• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Château de Ricquebourg : un appel aux dons pour réhabiliter les serres

Les serres du domaine de Ricquebourg, dans l'Oise. / © France 3 Picardie / A. Barège
Les serres du domaine de Ricquebourg, dans l'Oise. / © France 3 Picardie / A. Barège

Les serres du château de Ricquebourg, dans l'Oise, ont souffert du passage du temps. Pour les restaurer et les rendre accessibles, la Société des amis du domaine a lancé une campagne de mécénat participatif.

Par ML et CB

Elles ont été construites à la fin du 19ème siècle, à l’époque où le château de Ricquebourg (Oise) appartenait à une riche famille américaine, les Ridgway. « Dans ces serres, on cultivait des bananiers, des ananas, détaille Jean-François Marquis, président de la Société des amis du domaine. On a un compte-rendu de jardin où on s’extasie devant les ananas des serres du château de Ricquebourg. On avait du raisin. »
 

Mais plus d’un siècle plus tard, la végétation a envahi l’édifice, abandonné par les occupants successifs des lieux. Au total, 200m2 de métal et de briques que l’association aimerait remettre en état pour permettre l’accueil du public. Alors que le château a fait partie des 270 projets sélectionnés par la première édition du loto du patrimoine (il devrait bientôt recevoir 121 000 euros pour résoudre des problèmes de structure liés à sa reconstruction), la Société des amis du domaine de Ricquebourg compte sur le mécénat participatif.

L’urgence, c’est d’abord d’enlever toute la végétation parasite, tous les lierres qui ont couru un peu partout. Couper les arbres qui sont sur le pourtour pour dégager la structure en métal. Une fois que la structure en métal sera dégagée, on pourra intervenir sur des petites parties de maçonnerie pour conforter l’ensemble.

 
Pour financer le chantier, une campagne a été lancée sur un site dédié au patrimoine. « D’abord, ça permet de se faire connaître, souligne Jean-François Marquis. Ça permet aux gens de découvrir des lieux vers lesquels ils n’iraient pas si on n’avait pas ces campagnes. Aujourd’hui, le bouche-à-oreille fait énormément. » Le château et son parc ouvrent ainsi leurs portes plusieurs fois par an. Les 20 et 21 juillet, ils accueilleront un concert sur l’eau, auquel seront notamment conviés les plus généreux donateurs.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Périnne Diot, interprète Français - langue des signes française

Les + Lus