Compiègne : l'ancienne maison d'arrêt vendue aux enchères pour 1,5 million d'euros

Abandonné depuis 2016, le site de l'ancienne prison de Compiègne (Oise) a été vendu à plus d'1,5 million d'euros ce 23 septembre. L'édifice datant du XIXe siècle, initialement mis en vente au prix de 530 000 euros, a vu son prix bondir lors de sa vente aux enchères.

L'entrée de l'ancienne prison de Compiègne située avenue de la Résistance, en août 2020.
L'entrée de l'ancienne prison de Compiègne située avenue de la Résistance, en août 2020. © Arnaud Dumontier / MaxPPP
Inoccupée depuis 2016, l'ancienne maison d'arrêt de Compiègne a été vendue aux enchères ce 23 septembre. Sur la plateforme Agorastore, spécialisée dans la revente de biens publics, le site a été acheté pour 1,53 million d'euros.

Le complexe, édifié en 1867, a été mis en vente en juillet 2020 sur plusieurs sites comme Le Bon coin et attirerait nombre d'investisseurs et de particuliers malgré son état de délabrement. La preuve : initialement proposé pour un montant de 527 000 euros, le bien est parti pour le triple après 62 enchères. Il était obligatoire de visiter le site pour participer à cette vente, organisée du 21 au 23 septembre à 16 heures.

Que pourrait devenir ce site ?

L'identité de l'acheteur n'est pour le moment pas connu, mais l'annonce mentionne que le site est "idéal" pour les promoteurs immobiliers. On peut facilement imaginer qu'un lotissement créé dans l'enceinte de la prison, située en centre-ville de Compiègne, à 1h30 de Paris par la route et 40 minutes en train, à deux pas de son palais et de la forêt éponyme, pourrait aisément trouver des résidents.

L'acquéreur devra s'engager à respecter plusieurs conditions. Le mur d'enceinte devra être conservé, 40% de la parcelle devra être dédié aux espaces verts et les activités pratiquées se conformeront avec la sécurité et le caractère résidentiel de la zone. Ainsi, les projets de "cafés et bars à thème" sont proscrits s'ils "risquent de provoquer des nuisances pour le voisinage".

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture