Poubelles incendiées, pompiers pris à partie, altercations violentes devant le lycée Mireille-Grenet à Compiègne

Arrivés devant le lycée Mireille-Grenet à Compiègne en début de matinée, les pompiers ont essuyé des tirs de mortiers d’un groupe d’individus masqués. Des altercations violentes ont ensuite éclaté entre les policiers et les assaillants.
Lycée Mireille Grenet à Compiègne
Lycée Mireille Grenet à Compiègne © FTV
C’est sur les coups de 7h20, lundi 9 novembre, que les sapeurs pompiers arrivent sur les lieux. Devant eux, des poubelles incendiées trônent sur le parvis du lycée Mireille-Grenet de Compiègne dans l’Oise. Selon nos informations, alors qu’ils s’apprêtent à intervenir pour éteindre le feu, les pompiers essuient des tirs de mortiers d’une quinzaine d’individus masqués. Un pompier est légèrement blessé.

La police arrive sur les lieux peu de temps après pour sécuriser les pompiers. Pendant ce temps, un véhicule de police est dégradé. Une attaque jugée "violente" et "rapide" par un membre de la direction départementale de la sécurité publique.
 

Cours suspendus et enquête ouverte

Pour l’heure, rien n’indique qu’il s’agirait de lycéens de l’établissement. Certains d’entre-eux indiquent qu’une journée d’action de grève et de blocus avaient bel et bien été discutée sur les réseaux sociaux afin de dénoncer le non respect du protocole sanitaire en classe et dans les cantines, mais qu'il ne s'agissait en aucun cas d'une action de ce genre.

Suite à l'altercation, plusieurs lycéens auraient été interpellés. Le calme revenu, la direction de l’établissement a signalé que les cours étaient suspendus pour les 2000 élèves jusqu’à nouvel ordre. Une enquête a été ouverte.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers éducation société