Coronavirus : le FC Chambly annonce avec humour son match à huis clos face au Mans

Le FC Chambly reçoit Le Mans vendredi 6 mars à 20 heures pour le compte de la 28e journée de Ligue 2. Un match particulier, puisqu'il sera le premier joué à huis clos en raison du coronavirus. Face à cette situation, le community manager du club isarien fait preuve de beaucoup d'humour.
"Scène incroyable ! Nous sommes à 8h30 du coup d'envoi et c'est déjà plein ! L'ambiance monte !", annonce le community manager du FC Chambly sur le compte Twitter du club sur une vidéo des tribunes vides du stade Pierre-Brisson de Beauvais.
 
En effet, la rencontre de Ligue 2 entre Chambly et Le Mans, prévue vendredi soir, se jouera à huis clos, comme annoncé mardi par la Ligue de football professionnel (LFP), face à l'intensification de l'épidémie de nouveau coronavirus.

"En accord avec la préfecture de l'Oise, la rencontre FC Chambly Oise-Le Mans FC comptant pour la 28e journée de Ligue 2, programmée le vendredi 6 mars 2020 à 20h, se jouera à Beauvais à huis clos dans le cadre des mesures prises par les autorités publiques s'agissant du coronavirus".

Il s'agit du premier match de football professionnel en France qui voit son organisation modifiée en raison de l'épidémie de Covid-19, qui a touché depuis fin janvier 423 personnes et fait sept morts en France.

Pas de serrages de mains entre joueurs

Les matches de Ligue 1 et Ligue 2 du week-end avaient en effet été maintenus dans leur configuration initiale, n'étant pas considérés comme des événements regroupant plus de 5000 personnes en milieu fermé et n'ayant pas lieu dans des "zones de +cluster+", comme l'avait dit le ministre de la Santé Olivier Véran.

Les joueurs de Ligue 1 et de Ligue 2 continueront à ne pas se serrer la main avant les matches de championnat, selon le nouveau protocole adapté au risque de coronavirus, avait indiqué mardi à l'AFP la présidente de la Ligue (LFP) Nathalie Boy de la Tour.

"Nous allons poursuivre ce nouveau protocole, car nous avons un devoir d'exemplarité. Il n'y aura pas de serrages de mains, conformément aux recommandations du ministère de la Santé (...). La santé des joueurs et des spectateurs reste notre priorité", a rappelé Mme Boy de la Tour.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ligue 2 football sport