Oise : le corps calciné découvert dans un cabanon à Creil est celui d'une jeune fille de 15 ans

Le corps d'une jeune fille a été retrouvé dans un cabanon incendié dans la soirée du vendredi 26 octobre 2019 à Creil dans l'Oise. / © Haron Tanzit / FTV
Le corps d'une jeune fille a été retrouvé dans un cabanon incendié dans la soirée du vendredi 26 octobre 2019 à Creil dans l'Oise. / © Haron Tanzit / FTV

Dimanche après midi, le corps d'une jeune fille a été découvert dans un cabanon de jardin dans le quartier Rouher à Creil dans l'Oise. Il s'agit d'une adolescente de 15 ans qui était portée disparue depuis samedi.

Par E.E et M.L.

Ce dimanche 27 octobre, le corps calciné d'une jeune fille a été découvert dans les décombres d'un cabanon, situé au sein de jardins familiaux face à des habitations, dans le quartier du Rouher à Creil. Selon une source policière, ce sont des enfants qui ont repéré le corps.

Les pompiers étaient intervenus suite à l'incendie de ce même cabanon vendredi aux alentours de 22h. 

Selon un communiqué publié par le procureur de la République de Senlis lundi en fin de matinée, "les premières constatations médico-légales réalisées lors de la découverte du corps laissaient supposer un décès d'origine violente"
 

Disparition signalée par la famille

Mardi soir, le procureur confirme que le corps découvert est celui d'une jeune fille de 15 ans portée disparue depuis samedi, refusant par ailleurs de préciser l'identité de la victime mineure.

La famille avait en effet signalé sa disparition sur les réseaux sociaux. Après la découverte du corps, les parents s'étaient rendu au commissariat lundi au cours de l'après-midi pour permettre une comparaison ADN. Ils avaient affirmé que leur fille avait réalisé un test de grossesse qui s'est avéré positif.

L'autopsie pratiquée lundi matin n'avait pas permis de confirmer ou d'infirmer si elle était enceinte.
 

L'enquête se poursuit

Une enquête pour homicide volontaire a été confiée à la direction interrégionale de la police judiciaire de Lille.

Plusieurs témoins présents lors de l'incendie du cabanon disent avoir vu un homme avec une capuche sortir en courant des jardins familiaux. Aucune interpellation n'est intervenue à ce stade de l'enquête.
 

Sur le même sujet

Les + Lus