Opération de déminage à Saint-Maximin jeudi 23 janvier

Les habitants de Saint-Maximin dans l'Oise seront confinés de 9h30 à 16h au plus tard, jeudi 23 janvier, pour permettre une opération de déminage dans les carrières d'Ouachée et Corpéchot.

Exemple d'une bombe américaine de 500 kg.
Exemple d'une bombe américaine de 500 kg. © Gonzague Vandamme / FTV
C'est une bombe de 1000 livres anglaise, soit 500 kg, qui a été découverte dans les carrières d'Ouachet et Copechot, à Saint-Maximin dans l'Oise. Jeudi 23 janvier, le service de déminage de Laon s'occupera de neutraliser cette bombe "datant de la Seconde Guerre mondiale" selon Mme Carpentier du service de communication de la mairie de la ville.
 

Les habitants confinés

Pour permettre le bon déroulement de l'opération, la préfecture de l'Oise a publié un arrêté prévoyant le confinement de la population. "Dans un rayon de 800 mètres autour du site de déminage, les habitants devront rester confinés chez eux à partir de 9h30, jusqu'à 16h au plus tard"détaille-t-on à la mairie. La fin de l'opération sera notifiée par le déclenchement de la sirène de la ville.
 
Les habitants situés dans un périmètre de 800 mètres autour de la bombe seront confinés chez eux de 9h30 à 16h au plus tard
Les habitants situés dans un périmètre de 800 mètres autour de la bombe seront confinés chez eux de 9h30 à 16h au plus tard © Préfecture de l'Oise

"Les personnes concernées par ce confinement recevront un courrier aujourd'hui ou demain", rajoute-t-elle. 


Détruite à 90% pendant la Seconde Guerre mondiale

La ville de Saint-Maximin n'en est pas à sa première opération de déminage. Bombardée par les alliés, pendant la Seconde Guerre mondiale, afin d'éliminer des pôles stratégiques allemands, la ville, située en périphérie de Creil avait été détruite à 90%. "Il arrive régulièrement que l'on tombe sur des bombes, mais celle-ci est particulièrement importante", explique la mairie.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
seconde guerre mondiale culture histoire sécurité société