Pixel War 2023 : des internautes français rendent hommage à Shaïna dans une fresque numérique, "un emblème pour les victimes de féminicide"

À l'occasion de la Pixel War 2023, des internautes français ont rendu hommage à Shaïna, l'adolescente de 15 ans poignardée et brûlée vive à Creil en 2019. Ils ont dessiné son visage, symbole des féminicides, à côté de Françaises illustres comme Simone Veil, Marie Curie et Joséphine Baker, sur cette toile collaborative virtuelle.

Presque perdu au milieu de la fresque, sous une représentation de Jean Moulin, le visuel dédié aux Françaises illustres ne manque pas pour autant de puissance : Jeanne d'Arc, Simone Veil, Marianne, Joséphine Baker, Marie Curie, la spationaute Sophie Adenot et Shaïna Hansye s'affichent souriantes sur fond d'un drapeau tricolore.

Cette création numérique réalisée pour la Pixel war 2023, lancée le 20 juillet, rend un hommage inattendu à la jeune fille de 15 ans, poignardée et brûlée vive à Creil, dans l'Oise, en 2019 et devenue un symbole des victimes de féminicides. 

Le frère de Shaïna ému

"Les Français ont du talent et sont bienveillants !  bel hommage rendu à ma sœur. Incroyable ! #PixelWar2023 Malgré qu'on aurait tous préféré une peine à la hauteur", a réagi Yasin Hansye, le frère de l'adolescente sur Twitter dimanche 23 juillet, après avoir reçu de nombreux messages d'alerte via le réseau social.

Contacté par France 3 Picardie, Yasin Hansye partage son émotion : "C'est très beau. Quand j'ai vu ma sœur, je me suis dit que c'était énorme, que les Français ne l'oublient pas."

"Elle n'est pas morte pour rien, ça peut changer les choses. Elle est un symbole, parce qu'elle a voulu vivre librement."

Yasin Hansye, frère de Shaïna

Le frère de Shaïna salue les internautes, souvent accusés de sexisme : "C'est une caricature qu'on leur adresse. [Ils] sont des êtres humains qui ne restent pas insensibles aux crimes contre les femmes."

Ce commentaire réjouira certainement les quatre cents artistes qui ont participé à la réalisation du pixel art en réponse à un tweet de Thomas Pesquet espérant voir "une fille à l'honneur cette année". Le spationaute ayant été lui-même dessiné en 2022.

Un vote pour choisir les emblèmes féministes

Le choix des femmes représentées a été l'objet d'un vote sur le serveur Discord (plate-forme de communication) utilisé par les Français durant la Pixel War (à l'exception de Sophie Adenot à la demande spécifique de Thomas Pesquet).

Le Stéphanois Vapa, titulaire du compte Twitter Ze_Shadow, a revendiqué la paternité de l'hommage à Shaïna dans un tweet : "[cela] me tenait énormément à cœur, surtout de pouvoir avoir un emblème pour les victimes de féminicide sur ce Pixel War".

Dénoncer l'inaction de la justice

Âgé de 22 ans, il assure à France 3 Picardie avoir été très touché par ce drame : "J'ai travaillé en Finlande, en tant qu'assistant social et on anticipe là-bas les violences de ce type. On les prend en charge et on propose aux victimes de se reconstruire, on ne les laisse pas à la dérive, notamment après s'être fait violer".

D'autres internautes, à l'image de Pamela Tamby, y voient l'occasion de critiquer la peine de 18 ans de prison de l'assassin de Shaïna, jugée trop faible : "La justice : 0. PixelWar2023 : 1." Le jeune homme, âgé de 17 ans au moment des faits, avait bénéficié de l'excuse de minorité à l'issue de son procès devant les assises de l'Oise, le 9 juin 2023.


Une indignation que partage Yasin Hansye : "Shaïna est devenue symbolique, parce que la justice n'a pas fait son travail dès 2017. Son viol avait été requalifié en agression sexuelle par manque de moyens. D'autres jeunes femmes sont dans la même situation en 2023."

La France remet son titre en jeu

L'objectif de ce jeu communautaire mondial, hébergé par la plateforme Reddit, est de remplir une toile vierge. Chaque participant ne peut colorier qu'un pixel toutes les cinq minutes en utilisant l’une des 32 couleurs autorisées.

Pour éviter qu'un dessin ne soit recouvert par un autre, la coordination et la rapidité sont essentielles. Des qualités que les internautes français ont mises en œuvre en avril 2022 : les Frenchies avaient remporté la bataille, au nez et à la barbe des Américains, en mettant notamment à l'honneur le patrimoine national avec l'Arc de Triomphe, le musée du Louvre, le drapeau tricolore et le croissant (voir ci-dessous).

Prévue sur quatre jours, l'édition 2023 de la Pixel War devrait prendre fin lundi 24 juillet en début de soirée.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité