Dans l'Oise, une première conciergerie itinérante et solidaire dépanne les habitants sur le secteur du Vexin-Thelle

Publié le Mis à jour le
Écrit par Mary Sohier

La communauté de communes du Vexin-Thelle a lancé une conciergerie solidaire et itinérante début janvier 2022. La camionnette s’arrête dans six communes du territoire au moins une fois par semaine.

Déjà répandu en ville, le concept de conciergerie commence à s'implanter dans les zones rurales. C'est le cas sur le secteur de la communauté de communes du Vexin-Thelle où une camionnette solidaire sillonne les routes depuis mardi 18 janvier 2022. Son principe est simple : proposer une multitude de services pour les particuliers, qu'ils soient actifs ou retraités, en famille ou isolés. "On sentait ce besoin de rapprocher les services de la population. Quand vous devez faire 15 à 20 minutes de voiture pour accéder à un service, ce n'est pas facile pour tout le monde. C'est la première fois qu'un tel service est proposé en version mobile", explique Florentin Rollet, chargé de développement économique à la communauté de communes du Vexin-Thellle.

Une diversité de services : bricolage, alimentation, informatique...

Des services du quotidien tel que le pressing, le repassage, la couture, la cordonnerie mais aussi la livraison de fleurs ou de médicaments sont proposés. Il est possible, sur rendez-vous, de participer à des ateliers de bricolage, de jardinage ou encore de réparation d'outils électroniques. Le véhicule fait, par ailleurs, office d'épicerie : "Il y a une vente de fromages, de bières locales et surtout, on ne prend aucune marge."

Le camion est doté d’un accès à Internet, d’un ordinateur et d’une imprimante. Les usagers peuvent ainsi effectuer toutes leurs démarches administratives. La conciergerie relaie des informations utiles : manifestations, événements et services du centre social... "L'idée, c'est que les gens éloignés aient accès à tout, c'est aussi un moyen de les réinsérer", estime Florentin Rollet.

L'association SIME, qui œuvre pour la réinsertion des personnes par l'emploi, met à disposition les deux concierges qui seront chargés de conduire le véhicule et d'assurer son bon fonctionnement.

Six communes sont desservies

Six des 37 communes de l'intercommunalité accueillent le camion de la conciergerie une à deux fois par semaine (voir horaires sur la carte ci-dessous). Le véhicule est aménagé pour accueillir le public y compris les personnes à mobilité réduite.

Reste à savoir si l'initiative séduira les habitants : "On est un peu dans l'expectative. C'est une première en France. On espère que ça marchera." La communauté de communes voit déjà plus grand et espère développer la conciergerie "en ajoutant des communes et des services à la tournée". 

La phase de test doit durer quatre mois. Au printemps, les élus décideront s'ils poursuivent le projet de conciergerie solidaire et itinérante.