De Saint-Aubin-en-Bray, dans l'Oise, Noé, 7 ans, écrit une nouvelle lettre à la reine Elisabeth II, à l'occasion de son jubilé

Publié le Mis à jour le

Un an après une première lettre à la reine d'Angleterre, suite au décès du prince Philip, Noé, 7 ans, lui a renvoyé un courrier pour la féliciter pour son jubilé. Le jeune garçon se réjouit d'avoir de nouveau reçu une réponse de Buckingham.

C'est une correspondance pas comme les autres qui s'est créée depuis un an, entre la reine Elisabeth II, 95 ans, et Noé, 7 ans. 

En voyant la souveraine si seule lors des funérailles de son époux, le prince Philip, en avril 2021, le petit garçon décide de lui écrire une lettre de soutien. Trois mois après, une réponse arrive dans la boîte aux lettres de sa grand-mère, à Saint-Aubin-en-Bray, dan l'Oise. L'histoire crée le buzz sur les réseaux sociaux. Noé reçoit de nombreuses lettres de félicitations. 

"Il a reçu beaucoup de courriers d'Anglais qui vivent en France, confirme Sylvie Gentien, sa grand-mère. Ils lui envoient des cadeaux de la reine. Ils lui ont envoyé une pièce faite pour le mariage de Diana et Charles. Il a aussi reçu plein de photos de la reine et des articles. Et il répond aux gens à chaque fois qu'il reçoit une lettre".

Nouvelle missive, nouvelle réponse

Mais l'élève de CE1, ne s'arrête pas là. Il s'est pris de passion pour la famille royale depuis qu'il a commencé à apprendre la langue de Shakespeare à l'école maternelle de Grumesnil (Seine-Maritime).

"Il s'intéresse à tout. Aux châteaux, aux gardes, à tous les monuments d'Angleterre et même aux cabines téléphoniques rouges", sourit Sylvie Gentien.

Le 26 janvier 2022, Noé envoie un nouveau courrier, à l'occasion du jubilé de la reine.

"J'ai écrit une carte pour lui souhaiter un joyeux anniversaire pour le jubilé", confie Noé.

Le 22 avril, une enveloppe portant le célèbre monogramme couronné "E II R", pour Elisabeth II Regina, arrive à Saint-Aubin-en-Bray. Noé ne cache pas sa joie. "J'étais très content et très étonné que la reine m'écrive parce qu'elle avait beaucoup de travail. Et elle devait aussi se préparer pour le jubilé. Ça prend du temps de choisir les habits, les sacs à main, le défilé".

Noé s'apprête à vivre un week-end aux couleurs britanniques. Pour ne rien manquer des festivités, Sylvie Gentien a enregistré les images pour son petit-fils. 

Celui-ci n'a plus qu'un rêve. Se rendre à Londres et pourquoi pas au palais de Buckingham. "J'aimerais aller voir la reine. Je lui dirais que je suis content de la rencontrer", se réjouit déjà Noé.