Noé, 7 ans, écrit de Saint-Aubin-en-Bray dans l'Oise à la reine d'Angleterre qui lui répond

Un petit garçon a écrit de Saint-Aubin-en-Bray dans l'Oise à la reine Elisabeth II pour lui présenter ses condoléances après la mort de son époux, le prince Philip. La souveraine lui a répondu quelques semaines plus tard.

À ceux qui pensent que l'apprentissage de l'anglais dès la maternelle ne sert à rien, cette histoire devrait leur faire changer d'avis. Noé Patrel s'est découvert une passion pour la Grande-Bretagne après une initiation à la langue de Shakespeare dans son école de Gaillefontaine en Seine-Maritime.

"Il adore l'anglais, tout ce qui touche aux châteaux et à l'Angleterre", révèle Sylvie Gentien, sa grand-mère, d'autant plus que son oncle a été apprenti chez un fabricant d'airbags, fournisseur pour les véhicules du palais royal britannique !

Le 17 avril 2021, Noé, alors gardé par Sylvie à Saint-Aubin-en-Bray dans l'Oise, lui demande s'il peut regarder avec elle les funérailles du prince Philip, époux de la reine Elisabeth II : "Ça lui a fait tout drôle de voir la reine seule sans personne pour la soutenir. Il a voulu lui écrire. Je lui ai dit que c'était très bien de s'intéresser aux autres."

Une lettre et une photo pour la reine

"Mamie Poupoune", comme le garçonnet appelle sa grand-mère, couche sur le papier les idées de Noé : "Il s'est présenté, a raconté qu'il avait perdu son arrière-grand-père quelques jours avant la mort du prince Philip et qu'il présentait ses condoléances à la reine. Il a aussi ajouté une photo de lui avec son petit frère Tom et sa petite sœur Mia", explique-t-elle.

Noé attendait une réponse à sa missive, même si son oncle l'avait averti que ce serait étonnant. L'histoire aurait donc pu s'arrêter là, tout en restant belle. Mais voilà : la reine d'Angleterre et notamment son service du courrier ont été à la hauteur des rêves de l'enfant.

Je vous remercie très sincèrement.

Elisabeth II

Le 27 juillet, la factrice dépose finalement dans la boîte aux lettres de Sylvie une enveloppe portant le célèbre monogramme couronné "E II R", pour Élisabeth II Regina. Et par chance, Noé est là, en vacances chez sa grand-mère. 

À côté d'une photo du prince Philip, un message en anglais : "Je vous remercie très sincèrement pour vos aimables paroles de sympathie à l'occasion du décès de mon mari".

 "J'étais content, joyeux !", avoue Noé. Désormais, le petit anglophile souhaite voyager et se rendre évidemment à Londres "pour voir le château la reine!". 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite royaume-uni international