Élections municipales partielles : à La Houssoye, après la démission de la maire, un second tour nécessaire pour désigner les conseillers municipaux

Publié le

Dimanche 23 janvier, les habitants de La Houssoye dans l'Oise étaient appelés à aller voter après la démission de la maire en décembre dernier. Trois conseillers sur les sept qu'il manque au Conseil municipal ont été élus. Un second tour aura lieu dimanche 30 janvier.

Le premier tour des élections municipales partielles complémentaires avait lieu dimanche 23 janvier à La Houssoye, commune de 600 habitants dans l'Oise. 

Ceux-ci étaient appelés à aller voter pour compléter le Conseil municipal délesté d'une partie de ses conseillers municipaux et de sa maire, Dorothée Francon, dont la démission a été officialisée avant Noël.

L'élection de 7 nouveaux conseillers est donc nécessaire. Selon les premiers résultats communiqués par la mairie, trois d'entre eux ont été élus dès le premier tour. Un second sera ainsi indispensable pour désigner les quatre restants. 

Peu de participation

Dimanche, ce premier tour des élections municipales partielles complémentaires n'a pas attiré les foules. Seulement 165 votants comptabilisés sur les 460 inscrits. 

Il faut dire que la petite commune de l'Oise a connu plusieurs mois de polémique depuis des interrogations sur sa gestion soulevées en Conseil municipal le 11 juin 2021. Dans une lettre adressée au maire, Dorothée Francon, ses signataires la soupçonnaient d'avoir détourné de l'argent public, relevant notamment des horaires de présence en mairie "estimés à moins d’une dizaine d’heures par mois", des dépenses élevées en carburant, alcools et cartes cadeaux de Noël et pour lesquelles la maire "n’a pas su réellement apporter de réponse", ou encore l’émission d’un devis "probablement antidaté".

Depuis le 19 octobre, celle-ci n'occupait plus ses fonctions, remplacée par son premier adjoint, Georges Kuchno. À noter que malgré sa démission le 24 décembre dernier, l'ancienne édile a quand même reçu une voix lors du premier tour des élections partielles.