• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

INSOLITE. Vous pouvez passer la nuit au cinéma de Crépy-en-Valois !

Les amateurs de salles obscures peuvent privatiser l'espace de 23h à 10h le lendemain matin. / © Cinéma Les Toiles
Les amateurs de salles obscures peuvent privatiser l'espace de 23h à 10h le lendemain matin. / © Cinéma Les Toiles

Depuis quelques jours, le cinéma de Crépy-en-Valois, dans l’Oise, propose un tout nouveau service. Les amateurs de 7ème art peuvent désormais privatiser une salle et y passer une nuit tout confort avec lit sur mesure, champagne et projection personnalisée.
 

Par MCP

Vous ne supportez plus les rires étouffés ? Les bruits de paquets de bonbons au milieu d’une scène tragique ? Le Popcorn qui craque sous la dent de votre voisin ? Le cinéma de Crépy-en-Valois a peut-être trouvé de quoi vous réconcilier avec les salles obscures.

Depuis quelques jours, les spectateurs peuvent privatiser une salle pour y passer la nuit. « Nous acceptons deux personnes maximum pour un service personnalisé, précise Frédéric Lesne, directeur du cinéma Les Toiles. A leur arrivée, les clients trouveront un lit sur-mesure dans la salle de cinéma, ainsi qu’une bouteille de Champagne, des confiseries et une télécommande qui leur permettra de lancer le film de leur choix ».  Une salle de bain attenante a également été imaginée par l’équipe du cinéma.

Selon le directeur, ce service n’aurait aucun équivalent en France, en Europe « voire même dans le monde ». Fasciné par le succès des nuitées insolites dans des roulottes, des cabanes ou des bulles transparentes, le gérant a souhaité adapter ce concept hôtelier au monde du cinéma. 
 


Gros bémol cependant : le prix de la nuitée, à savoir 590 euros minimum. Le prix peut augmenter si les clients désirent visionner un film qui n’est pas à l’affiche au moment de leur réservation. « Le prix est conséquent, reconnaît Frédéric Lesne. Nous nous adressons à une clientèle urbaine, friande de nouvelles expériences et capable de dépenser un peu d’argent pour changer ses habitudes ».

Ce tarif, qui comprend notamment la privatisation de la salle, la projection privée, le Champagne, les confiseries et le petit déjeuner, inclut également la présence d’un agent de sécurité « pour veiller sur les clients et le cinéma la nuit » ajoute le directeur. « Cela gonfle considérablement la facture ».

Pour ne pas gêner l’activité du cinéma, les clients ne peuvent accéder à leur chambre qu’à partir de 23h et sont priés de libérer les lieux à 10h le lendemain matin. « Mais lors des nuits tests, toutes les personnes qui ont essayé le concept nous ont assuré que l’expérience valait ce prix » assure Frédéric Bel. En tout cas une chose est sûre, à ce prix-là, mieux vaut éviter de s’endormir au bout de cinq minutes devant son film…
 

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Enquêtes de région : “Notre cher patrimoine”

Les + Lus