• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Tweet tendancieux de la députée de l'Oise Agnès Thill : les demandes d'exclusion se multiplient

La députée de l'Oise Agnès Thill s'était opposée à la PMA pour les femmes seules / © CHARLY TRIBALLEAU / AFP
La députée de l'Oise Agnès Thill s'était opposée à la PMA pour les femmes seules / © CHARLY TRIBALLEAU / AFP

La députée LREM de l'Oise Agnès Thill a été recadrée par le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner. Après la révélation de l'homosexualité du secrétaire d'Etat Gabriel Attal, elle avait twitté "Au moins, la couleur est annoncée. #bioéthique en juin". Les demandes d'exclusion de l'élue affluent.

Par Halima Najibi et AFP

Reprenant un article du journal Tétu qui fait part du "coming out médiatique", du secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Education Gabriel Attal, la députée LREM de l'Oise Agnès Thill a twitté: "Au moins, la couleur est annoncée. #bioéthique en juin".

Ce nouveau dérapage a choqué Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur a répliqué par un tweet : "Les mots qui blessent, les paroles qui ostracisent, disqualifient - toujours - leurs auteurs et leurs thèses. Chacun de tes tweets t'éloigne de ce que nous sommes, de nous, mais pire, ils t'éloignent des valeurs que tu penses servir". 
 

Un tweet qui a fait réagir avec Urgence homophobie. "Nous saluons les tweets et demandes d'exclusion d'Agnès Thyl", ironise l'association ;
 

D'autres députés LREM ont réagi à ce nouveau tweet d'Agnès Thill. Et la liste des députés du groupe de la majorité qui demandent son exclusion s'allonge. Elle est depuis plusieurs mois dans le collimateur de son parti à la suite de ses prises de positions sur l'ouverture de la PMA, aux couples lesbiens et aux femmes seules. Un sujet qui est inscrit dans la révision des lois de bioéthique, celle-ci doit être présentée avant l'été en conseil des ministres.    
 
Damiens Adam, député LREM de Seine-Maritime, a annoncé avoir saisi Gilles Legendre, le patron des Marcheurs à l'Assemblée Nationale, pour que le "groupe (...) prenne les décisions qu'il convient".

Mounir Majhoudi, ex- secrétaire d’État auprès du ministre de l'Économie et des finances et du ministre de l’action et des comptes publics, chargé du numérique et candidat à l'investiture LREM à la mairie de Paris, a directement demandé à Agnès Thill de quitter le groupe. "Vos propos sont en contradiction avec les valeurs d'inclusion de notre mouvement", a-t-il écrit sur son compte Twitter : 

Laurence Vanceunebrock-Mialon, députée LREM de l'Allier, menace quant à elle de quitter le groupe LREM de l'Assemblée Nationale si Agnès Thill n'est pas exclue "suite aux blessures profondes qu'elle a pu infliger à une partie de nosn concitoyens et à leurs enfants" :
Ce n'est pas la première fois qu'Agnès Thill, députée LREM de l'Oise, provoque la polémique avec des tweets litigieux. Il y a peu le bureau exécutif du parti s'était réuni pour se pencher sur son cas.

Sur le même sujet

Les concerts puis confidences d'Arno et de Dick Annegarn

Les + Lus