"Nathan et le ballon enchanté" : un conte écrit par une Noyonnaise

Cécile Lauffenburger habite à Noyon, cette mère de quatre enfants vient de publier un ouvrage, un conte pour enfants "Nathan et le ballon enchanté", un récit inspiré par son petit garçon.   

Cécile Lauffenburger, auteure de "Nathan et le ballon enchanté".
Cécile Lauffenburger, auteure de "Nathan et le ballon enchanté". © Cécile Lauffenburger

"Nathan et le ballon enchanté", sorti aux éditions Bookelis, est le troisième livre de Cécile Lauffenburger. 


Cécile Lauffenburger est née à Laon, elle écrit depuis l'âge de six ans. En 2017, elle publie son premier livre, "Dans l’éternité de nos cœurs", un ouvrage poétique paru aux Éditions Sydney Laurent. Une oeuvre destinée à rendre hommage à sa grand-mère. Viendra ensuite en 2018, "le coeur s'en mêle".  

"Ma grand-mère était directrice d'école, elle m'a inscrit à mon premier concours littéraire, et quand elle est décédée, j'ai décidé de lui rendre hommage avec ce livre de poésie".  

Grâce à sa grand-mère, Cécile fait ses premiers pas en litterature en participant au salon des poètes de Lyon, au club des poètes de Picardie, ainsi qu'à des concours régionaux des poètes et artistes de France. À chaque fois, elle décroche un prix. Son envie pour l'écriture est née. "J'ai suivi mon intuition, et cela m'a donné envie de publier". Cécile a côtoyé les enfants en qualité d'enseignante. C’est en observant son fils de neuf ans, que lui vient l’idée de l’histoire de "Nathan et le ballon enchanté". Elle a confié les illustrations de son livre à des enfants. 

"J'ai regroupé des enfants âgés de 10 ans, j'avais envie de les faire participer à cet ouvrage. Je leurs ai lu l'histoire, et je leurs ai proposé de réaliser les dessins. Ensuite, on a procédé à un vote pour choisir ceux qui seraient retenus"

Le livre a été publié à compt d'auteur avant les vacances de Noël. Cécile a envoyé un exemplaire à chacun des enfants qui a participé à cette aventure. "J'ai donné une dizaine d'ouvrages au Resto du coeur". Elle a également envoyé un exemplaire à une trentaine d'école du Noyonnais. 

L'auteure voudrait profiter de cette belle période pour son travail pour faire publier un livre déjà écrit et qui attend sagement son tour dans les cartons. Un conte intitulé "est Walter et Miya". Ce conte familial est inspiré par des figurines en pâte à modeler qui ont été réalisées par son fils de 7 ans. Quant aux illustrations, elles sont l'œuvre de sa fille de 10 ans.  

Je développe une forme d'empathie importante

L'auteure souhaite sensibiliser les jeunes à la litterature et à la poésie. "J'écris avec le coeur et avec mon ressenti". Cécile est une femme généreuse, elle ressent beuacoup d'empathie envers ses lecteurs. "J'ai décidé de publier un ouvrage poétique ou je décris mon parcours depuis 2017 et toutes les personnes que j'ai rencontrées lors de mes décidaces et avec lesquelles j'ai développé une forme d'empathie importante. En cadeau, une poésie est associée à chacune de ces rencontres. Je souhaitais les remercier pour ces échanges enrichissants au travers d'un carnet de voyages retraçant anecdotes et messages qu'eux-mêmes avaient envie de faire passer, des instants d'émotions que j'ai voulu fixer sur le papier pour les mettre en lumière. C'est un recueil tout en douceur, qui, au-delà des mots, souligne paix, tendresse, attention, solidarité et amour".

De nombreux projets littéraires

Dans la vie,Cécile est journaliste depuis 2017;  l'écriture, elle la pratique au quotidien. Mais la littérature fait partie de sa vie. Grâce à l'art-thérapie, elle guérit ses souffrances passées. Fin 2020, elle publiera un livre autobiographique sur les blessures de son enfance. "C'est un message d'espoir, malgré toutes les douleurs liées à la maltraitance, même si on est des êtres cabossés on trouve la lumière au bout du chemin". 

Son dernier roman, "L'Empreinte Invisible", sortira courant février 2020. Il traite du monde virtuel des ados (jeux vidéos, réseaux sociaux). Elle souhaite sensibiliser les jeunes aux risques  psychologiques et sociaux de la réalité virtuelle.
 
A noter aussi que Cécile est activement engagée dans la lutte contre l'illétrisme, et la défense de la langue française au sein de l'association "Francophonie Force Oblige" (FFO). 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littérature culture livres