Oise : une cabine à livres incendiée à Laigneville, le maire réagit vivement sur les réseaux sociaux

Cabine téléphonique transformée en boite à livres incendiée vendredi 30 août à Laigneville / © Mairie de Laigneville
Cabine téléphonique transformée en boite à livres incendiée vendredi 30 août à Laigneville / © Mairie de Laigneville

Vendredi 30 août aux alentours de 19h, une ancienne cabine téléphonique transformée en petite bibliothèque gratuite a été incendiée sur la place de la maire à Laigneville dans l'Oise. Sur sa page Facebook, le maire n'a pas pu cacher son "profond sentiment de dégoût."

Par E.E

"Des abrutis incultes !" Voilà comment commence le message posté sur la page Facebook de Christophe Dietrich, maire de la commune de Laigneville dans l'Oise. 

Vendredi soir, aux alentours de 19h, la cabine téléphonique, située sur la place de la mairie et qui sert désormais de boîte à livres, a été incendiée. 

Un acte d'une grande bêtise selon le maire qui n'a pas pu cacher sa colère : "Ces incultes, probablement incapables d’écrire deux lignes sans faire dix fautes et encore moins capables de lire la moindre page d’un livre, ont incendié ce que nos services techniques ont construit pour les habitants de la ville afin de mettre la culture à la portée de tous", a-t-il vivement réagi. 
 

Sans avoir pu encore identifier les auteurs de cet acte, l'élu enchaîne : "mes propos ne visent pas ceux qui n’ont pas eu la chance de pouvoir étudier comme ils l’auraient aimé, mais là on a à faire à des personnes qui refusent toute éducation et qui en arrivent à brûler des livres, c’est bien différent."
 

Deux jeunes hommes pourraient être à l'origine


Après avoir lancé un appel à témoins, deux jeunes hommes d'environ 18 ans pourraient être à l'origine de cet incendie. 

"Un témoignage particulièrement précis montre que ces deux jeunes se sont rendus sur la place lorsque les deux derniers promeneurs ont quitté les lieux et le feu s’est déclaré presque aussitôt", explique Christophe Dietrich. "Les deux jeunes, nous les avions aussi identifiés lorsque nous avons nettoyé les lieux car ils sont passés à plusieurs reprises à proximité en observant la scène et en s’en amusant", ajoute-t-il. 

Toujours selon le maire, il ne semblerait pas que les deux jeunes hommes soient des habitants de la ville. "Cela montre bien qu’il ne s’agit pas d’une simple bêtise de deux ados qui se sont amusés avec des allumettes mais bien d’une action délibérée et préméditée", a-t-il conclu. 

En attendant de pouvoir exploiter les images de vidéo-surveillance, l'enquête a été confiée aux services de gendarmerie. 
 

Sur le même sujet

Tribune Nord du 30 septembre 2019

Les + Lus