• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Le propriétaire de la moto volée impliqué dans la course-poursuite à Guiscard mis en examen

La collision survenue à Guiscard (Oise) le 4 septembre serait peut-être volontaire. / © France 3 Hauts-de-France
La collision survenue à Guiscard (Oise) le 4 septembre serait peut-être volontaire. / © France 3 Hauts-de-France

Le réparateur de motos de St-Gobain dans l'Aisne impliqué dans une course-poursuite avec des voleurs dont un a été tué à Guiscard dans l'Oise a été mis en examen pour "homicide et blessures involontaires". Après deux jours de garde à vue, il a été libéré et placé sous contrôle judiciaire.

Par V.P.


L'accusé, âgé de 27 ans, n'a pas de casier judiciaire et n'est pas connu des services de police.

Les deux voleurs, dont l'un, âgé de 24 ans, est décédé dans cette course-poursuite, étaient, eux, connus de la justice. Le deuxième malfrat, toujours dans un état grave, est âgé de 22 ans.

Leurs complices qui se déplaçaient dans un 4x4, au nombre de 2 ou 3, sont toujours recherchés.

Les circonstances qui ont mené au décès d'un homme, mardi 4 septembre, à Guiscard (Oise) restent imprécises. Mais il semble que cette mort fasse suite à une course-poursuite entamée à Saint-Gobain, dans l'Aisne.
 

Le poursuivant poursuivi par des complies des voleurs

Mardi 4 septembre vers 23h45, deux personnes gravement blessées sont retrouvées dans la rue Marcel-Viseur, rue principale de Guiscard, dans le nord-est de l'Oise. L'une des victimes, trouvée en arrêt cardio-respiratoire par les secours, décède après une tentative de réanimation. La seconde victime est transportée en urgence absolue vers le centre hospitalier d'Amiens. Elle est toujours entre la vie et la mort.

Une information judiciaire a été ouverte par le parquet de Compiègne. C'est le parquet de Laon qui est en charge du dossier. Selon les premiers éléments de l'enquête, ce décès fait suite à une course-poursuite (voir carte cliquable ci-dessous) entre les deux victimes et le propriétaire d'un atelier de réparation de motos de Saint-Gobain auquel elles ont volé une moto.
 

Le propriétaire de la moto ne sait pas ce qui s'est passé

Celui-ci est à son atelier lorsque les deux victimes lui volent une moto. Il prend sa voiture pour les rattraper, mais des complices des deux voleurs le suivent en 4X4. Une course-poursuite s'engage entre les trois véhicules. À quelques kilomètres de là, le garagiste est percuté par le véhicule des complices et finit par perdre le contrôle de sa voiture. Il chute dans un ruisseau qui traverse le village de Deuillet, près de Tergnier, toujours dans l'Aisne.
 
Au terme de la course poursuite, la voiture du garagiste cambriolé, percutée par ses poursuivants, a quitté la route principale de Deuillet (Aisne) pour tomber dans un ruisseau en contrebas. / © Google Streetview
Au terme de la course poursuite, la voiture du garagiste cambriolé, percutée par ses poursuivants, a quitté la route principale de Deuillet (Aisne) pour tomber dans un ruisseau en contrebas. / © Google Streetview


Lorsqu'il remonte sur la chaussée, il aperçoit les corps des deux voleurs sur la route près de la moto, gravement blessés. Les a-t-il percutés lors de la perte de contrôle de son véhicule ? Sont-ils tombés parce que la moto était avait un problème à la roue arrière ? Le garagiste na pas été en mesure de préciser les circonstances précises des faits : il ne se souvient pas, selon son avocat.
 

De nombreuses expertises techniques


Ce qu'il a cependant déclaré aux enquêteurs, c'est que les complices en 4X4 se sont arrêtés sur les lieux pour le menacer, avant d'apercevoir les blessés et de les emmener. Ces derniers sont alors déposés chez des proches à Guiscard où les secours les retrouvent dans un état grave, en pleine rue.
 


Dès l'arrivée des gendarmes sur place, le propriétaire de la moto, choqué, a été placé en garde à vue. Elle va probablement être prolongée en vue d'une mise en examen, possiblement pour homicide volontaire.

De nombreuses expertises techniques sont encore en cours. Dans cette affaire, les enquêteurs n'ont retrouvé qu'un seul témoin, mais ce qu'il a vu est postérieur à l'accident.


 

Sur le même sujet

La Séquence du filmeur

Les + Lus