• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Le CCE d'Office Depot saisit le tribunal de Senlis craignant une liquidation

L'affaire a été confiée au parquet de Senlis (Oise) / © Wikimedia Commons
L'affaire a été confiée au parquet de Senlis (Oise) / © Wikimedia Commons

Le comité central d'entreprise d'Office Depot France (fournitures de bureau), qui craint une liquidation, a déposé plainte pour abus de bien social auprès du procureur de Senlis (Oise), où se situe le siège de l'entreprise. 
 

Par Halima Najibi et l'AFP

L'Office Depot France emploie 1 871 salariés, le fabricant de fournitures de bureau a été racheté par un fonds allemand Aurélius. Selon les syndicats (Unsa, CFE-CGC) Aurélius à fait disparaître du capital et remonter vers le fonds vautour 98 millions d'euros de la filiale française. 


Toujours selon les deux syndicats "En mars 2019, le nouveau directeur général nommé par l'actionnaire nous annonce qu'il n'y a plus que 15 millions d'euros en trésorerie et qu'Office Depot France ne passera pas l'été, car elle ne serait plus en capacité d'acheter les stocks nécessaires aux ventes de la rentrée, moment où le chiffre d'affaires se crée principalement" 

Ces derniers craignent "une organisation de liquidation" comme cela s'est produit selon eux pour trois entreprises françaises rachetées ces dernières années par Aurelius : Quelle, Isochem et Prisme.

Le juge des référés du TGI de Senlis saisi

Les syndicats ont saisi le juge des référés du tribunal de grande instance de Senlis afin d'ordonner à la société de fournir à l'expert-comptable mandaté par le CCE les documents nécessaires à sa mission, et d'autre part déposé plainte pour abus de bien social.

Aurelius avait été condamné en 2012 par le tribunal de commerce d'Orléans pour ses "comportements fautifs" à l'égard de la société de vente par correspondance, qui avait déposé le bilan en 2009.

 

Sur le même sujet

Les Strunt se dévoilent au LAAC de Dunkerque

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer