Viol de Shaïna à Creil en 2017 : trois des agresseurs condamnés à 8 et 12 mois de prison avec sursis, un prévenu relaxé

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jennifer Alberts

Mardi 1er mars, le tribunal correctionnel de Senlis dans l'Oise a condamné trois des 4 mis en examen pour le viol de Shaïna en 2017 à de la prison avec sursis. Le dernier a été relaxé.

Deux ans avant d'avoir été poignardée et brûlée dans un cabanon à Creil dans l'Oise en octobre 2019, Shaïna avait été violée dans son quartier par plusieurs individus. Trois d'entre eux auraient violenté sexuellement, insulté et filmé la jeune fille dans une clinique désaffectée de Creil le 31 août 2017. Une vidéo la montrant partiellement dénudée, tentant de cacher son sexe sous les injures, sera par la suite retrouvée par les enquêteurs. 

Les trois agresseurs présumés, 14 ans au moment des faits, ont été condamnés mardi 1er mars à 8 mois de prison avec sursis pour deux d'entre eux, un an toujours avec sursis pour le troisième, le quatrième étant relaxé. 

Durant deux jours, les quatre jeunes hommes comparaissaient devant le tribunal correctionnel de Senlis pour agressions sexuelles, violences en réunion et enregistrement d'images pornographiques d'une mineure.

L'un entre eux étaitt aussi poursuivi pour des "pressions graves" en vue d'obtenir des faveurs sexuelles.

Il s'agit des premiers actes de violence commis envers Shaïna, âgée de 13 ans au moment des faits en 2017. Deux ans plus tard, la jeune fille était poignardée et brûlée dans un cabanon de Creil.

Le parquet avait requis entre 9 mois et un an de prison ferme contre les quatre jeunes prévenus. Pour le quatrième prévenu, soupçonné d'une autre agression le 24 août de la même année, le parquet a requis également deux ans de prison dont un an avec sursis probatoire. Il était âgé de 17 ans. 

Le procès pour le meurtre de la jeune fille survenu deux ans plus tard et pour lequel un jeune homme a été mis en examen et placé en détention provisoire pourrait bientôt se tenir.